Thabazimbi

bourg sud-africain

Thabazimbi
Thabazimbi
Centre ville de Thabazimbi
Administration
Pays Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Limpopo
District Waterberg
Municipalité Thabazimbi
Géographie
Coordonnées 24° 35′ 30″ sud, 27° 23′ 53″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud
Voir sur la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Thabazimbi
Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud
Voir sur la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Thabazimbi

Thabazimbi est une ville minière (minerai de fer), située dans la province du Limpopo en Afrique du Sud.

ÉtymologieModifier

Le nom « Thabazimbi » signifie « montagne du fer » car de grands gisements ont été découverts en 1919 par J.H. Williams.

LocalisationModifier

La ville est située au pied du mont Ysterberg, entourée par les monts Witfonteinrand et Boshofberg. Le mont Kransberg se dessine au loin.

HistoriqueModifier

La ville a été officiellement fondée en 1953.

En 2003, la ville fait les gros titres de la presse du fait qu'elle voisinait le tristement célèbre Kamp Staaldraad, camp d'entraînement des Springbocks pour la coupe du monde de rugby 2003. Les excès liés aux pratiques mises en œuvre dans ce camp[1] entraînèrent une réorganisation drastique des instances de la Fédération sud-africaine de rugby à XV[2].

AdministrationModifier

Liste des mairesModifier

  • Jacob Mabdea Sha, maire de 1984 à 1996
  • Naledi Lucas Matlou, maire de 2006 à 2011
  • Patricia Aletta Mosito, maire de 2011 à 2016
  • Midah Moselane (-2020), maire de 2016 à 2018
  • John Michael Fischer, maire depuis le 7 décembre 2018

Industrie localeModifier

 
Mine de fer à Thabazimbi.

La mine de Thazimbi est l'une des plus grandes d'Afrique. Plus de deux millions de tonnes sont extraites chaque année et sont transportées par train jusqu'à l'usine métallurgique proche.

Le chemin de fer, passant par Rustenburg, est arrivé dans la région dans les années 1930. Elle a permis le démarrage de l'exploitation à grande échelle.

La société Kumba Iron Ore (en) est l'opérateur principal de la mine.

EnvironnementModifier

Le parc national de Marakele se situe à 20 km au nord-est, au cœur du massif du Waterberg, fait de montagnes et de vallées et qui abrite une riche faune sauvage. Il fut, en 1999, mêlé à l'affaire des éléphants de Tuli, suspicion de maltraitance sur animaux[3].

RéférencesModifier


  1. (en) « Springbok rugby secrets laid bare », CNN,
  2. (en) « Straeuli quits Springboks », BBC news,
  3. (en) « The Tuli elephant debacle », The David Sheldrick Wildlife Trust

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :