Ouvrir le menu principal

Boulevard de la Sauvenière

voie de Liège, Belgique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sauvenière (homonymie).

Boulevard de la Sauvenière
Image illustrative de l’article Boulevard de la Sauvenière
Le boulevard de la Sauvenière, vue prise depuis la place de la République Française ; à l'arrière-plan, la basilique Saint-Martin.
Situation
Coordonnées 50° 38′ 36″ nord, 5° 33′ 57″ est
Section Liège
Quartier administratif Centre
Début Place de l'Opéra
Fin Boulevard d'Avroy
Morphologie
Type Boulevard
Longueur ~750 m
Histoire
Création début du XIXe siècle

Géolocalisation sur la carte : Liège

(Voir situation sur carte : Liège)
Boulevard de la Sauvenière

Le boulevard de la Sauvenière est une importante artère liégeoise qui relie la place de la République française, la place de l'Opéra et la rue Joffre au boulevard d'Avroy.

La boucle que forme le boulevard circonscrit le quartier du Carré à l'ouest, au nord et à l'est.

Perspective vers la Sauvenière vue du pont d'Avroy en 1826. À l'arrière plan, la collégiale Saint-Jean et la Basilique Saint-Martin.
Le boulevard de la Sauvenière (Milieu du XIXe s.)
Aquarelle de Joseph Fussell

Un ancien bras de MeuseModifier

Jusqu'au début du XIXe siècle, un bras secondaire appelé la Sauvenière se détachait du cours principal de la Meuse et coulait à la place du boulevard actuel. Il a été définitivement comblé en 1844.

Article détaillé : Histoire hydrographique de Liège.

ToponymieModifier

Sauvenière viendrait du latin Sabulonaria qui signifie sablière, gisement de sable qui était jadis exploité dans ce quartier.

Rues adjacentesModifier

ArchitectureModifier

  • architecte Paul Étienne : no 31, Chambre Syndicale de la Construction, vers 1935 (style fonctionnaliste)
  • architecte Georges Dedoyard : no 33-35, anciens Bains de la Sauvenière (1938-1942) (classés au Patrimoine immobilier de la Région wallonne).
  • hôtel particulier du début du XVIIIe siècle au no 38
  • façade arrière de l'ancien hôtel de Lonneux de Huy, 1723 : no 42
  • architecte C. Toussaint : no 103 (ancien hôtel de Donnéa, 1891).
  • architecte E. Demany : no 132 (ancien hôtel Lambotte, 1891).
  • ancienne banque Chaudoir : no 142
  • architecte Paul Jaspar : no 149 (maison).

RiverainsModifier

  • Hôtel de la chaîne Mercure, au no 100.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier