Ouvrir le menu principal

Place de l'Opéra (Liège)

place de Liège, Belgique
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Place de l'Opéra.

Place de l'Opéra
Image illustrative de l’article Place de l'Opéra (Liège)
La place avec l'Opéra Royal de Wallonie et la statue de Grétry
Situation
Coordonnées 50° 38′ 37″ nord, 5° 34′ 16″ est
Section Liège
Quartier administratif Centre
Morphologie
Type Place publique
Histoire
Lieux d'intérêt Opéra royal de Wallonie
Monuments Statue d'André Grétry

Géolocalisation sur la carte : Liège

(Voir situation sur carte : Liège)
Place de l'Opéra
La place de l'Opéra vue d'en haut à la fin du XIXe siècle

La place de l'Opéra est une petite place du centre de Liège.

Sommaire

Situation et accèsModifier

OdonymieModifier

Elle porte ce nom car elle est située devant l'Opéra royal de Wallonie.

HistoriqueModifier

La place était depuis le XVIIIe une partie intégrante de la place de la République française et ce jusqu'en 1998. À partir de cette année une distinction fut faite et la partie située devant l'opéra pris naturellement le nom de place de l'Opéra[1].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Statue d'André GrétryModifier

 
La statue d'André Grétry

La statue en bronze est réalisée par Guillaume Geefs en 1840. En 1842, elle est initialement installée place du XX août face à l'Université.

En 1866, la statue d'André Grétry est transférée place de l'Opéra en face du Opéra royal de Wallonie, la scène où ses chefs-d'œuvre ont été interprétés maintes fois au bruit des applaudissements de ses concitoyens

La France a conservé son corps, qui repose au Père-Lachaise, à côté de Delille et de Méhul ; mais André Grétry a voué son cœur à la ville qui lui donna le jour. Après un long procès, ce cœur, d'où sortirent tant de chants immortels, fut transporté en 1829 à Liège, et depuis, scellé dans le piédestal de la statue en bronze.

En , lors du banquet offert aux artistes à l'Émulation à l'occasion de l'inauguration de la statue, ainsi que celle du Plan incliné de la côte d'Ans, le compositeur Franz Liszt porta un toast à Liège en ces termes[2] :

« La première ville à élever une statue à un compositeur. Je suis accouru pour saluer avec transport la statue de Grétry et j'émets le vœu que Mozart et Beethoven obtiennent de leurs concitoyens l'hommage éclatant qu'on a rendu ici au grand compositeur liégeois. »

Notes et référencesModifier

  1. Liège, photos d'hier et d'aujourd'hui : Le quartier Opéra
  2. Ricardo Gutiérrez, « Franz Liszt est de retour à Liège », Le Soir,‎ , p. 17 (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2014).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier