Boris Zakhoder

poète russe
Boris Zakhoder
Naissance
Kagoul
Bessarabie
Drapeau de la Roumanie Royaume de Roumanie
Décès (à 82 ans)
Moscou
Drapeau de la Russie Russie
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Russe

Boris Vladimirovitch Zakhoder (en russe : Бори́с Влади́мирович Заходе́р), né le à Kagoul, en Bessarabie, et mort le à Moscou, est un poète soviétique, connu surtout comme auteur et traducteur de littérature pour enfants.

BiographieModifier

Boris Zakhoder naît dans une famille juive à Kagoul (aujourd'hui Cahul en Moldavie) et grandit à Odessa, puis à Moscou. Son père est un avocat diplômé de l'Université de Moscou ; son grand-père, Boroukh Zalmanovitch Zakhoder (1848-1905), avait été le premier rabbin d'État (en) de Nijni Novgorod. Diplômé en 1935, Zakhoder étudie à l'Institut aéronautique de Moscou, puis à la faculté de biologie de l'Université de Moscou et de l'Université de Kazan. En 1938, il entre à l'Institut littéraire Maxime-Gorki. Il doit interrompre ses études lorsqu'il est appelé sous les drapeaux lors de la guerre soviéto-finlandaise, puis de la Seconde Guerre mondiale. Il retourne ensuite à l'Institut d'où il sort diplômé en 1947. Il commence la même année à publier des poèmes et des contes pour enfants, ce qui lui vaut une renommée en tant qu'auteur de littérature de jeunesse. Ses traductions de Goethe restent bien moins connues.

À partir de 1960, il commence, avec Winnie l'ourson de A.A. Milne et Mary Poppins, à publier des traductions dans le domaine de la littérature enfantine. Sa traduction de Alice au pays des merveilles devient plus célèbre que d'autres versions précédemment publiées par des auteurs renommés, comme Samouil Marchak ou Vladimir Nabokov. Il a aussi traduit des contes du Tchécoslovaque Karel Čapek et des poèmes en polonais de Julian Tuwim et Jan Brzechwa.

Zakhoder a reçu le Prix d'État de la Fédération russe pour son œuvre ; il est aussi lauréat du Prix Hans Christian Andersen[1]. L'un de ses livres pour enfants est un recueil de contes intitulé L'Ermite et la Rose.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

Œuvres publiéesModifier

  • Zakhoderzosti (« Zakho-impertinences »), Vek 2, 1997

En anglaisModifier

En françaisModifier

  • Quelques poèmes de Boris Zakhoder figurent dans l’Anthologie de la poésie russe pour enfants, traduits par Henri Abril. Circé poche, 2006 (ISBN 978-2-84242-216-5)

BibliographieModifier

Liens externesModifier