Bon Henri Pierre de Blangy

homme politique français

Bon Henri Pierre Le Viconte de Blangy (écrit indifféremment Leviconte), né le à Paris et décédé le à Boissey-le-Châtel (Eure) est un homme politique français.

Bon Henri Pierre de Blangy
Fonctions
Député
-
Maire de Boissey-le-Châtel (d)
avant
Conseiller général de l'Eure
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Distinction

BiographieModifier

Bon Henri Pierre Le Viconte de Blangy est le fils de messire Pierre Constantin Le Viconte de Blangy (°1722), comte de Blangy, seigneur châtelain de Villers-Bocage, Maisoncelle et Pellevey, baron de Tracy[réf. nécessaire], seigneur de Berville, Theillement[réf. nécessaire], lieutenant général des Armées du Roi, chevalier de Saint-Louis, et mari d'Anne Marie Pierrette de Bouthillier.

Il est présenté de minorité à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem dès sa naissance en 1775[1] mais il ne deviendra jamais chevalier de l'ordre, ce qui lui permet de se marier en 1803.

Propriétaire, maire de Boissey-le-Châtel, il est député de l'Eure de 1815 à 1816 puis de 1824 à 1827, siégeant parmi les ultraroyalistes. Il est également titré membre du conseiller général de l'Eure. Joseph de Villèle lui fait accorder la croix de Saint-Louis.

Mariage et descendanceModifier

Il épouse en 1803 Marie Catherine Madeleine Thérèse de Monsures (Montonvillers - Boissey le Châtel ), fille de Léonor Chrétien (1724-1809), marquis de Monsures, et d'Urbaine Marie Jeanne Le Normand[2] de Victot, sa seconde épouse. Tous deux eurent un fils unique :

Notes et référencesModifier

  1. Louis de La Roque, Catalogue des Chevaliers de Malte, appelés successivement Chevaliers de l'ordre militaire et hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes & de Malte, 1099-1890, Paris A. Desaide, (lire en ligne), col. 252
  2. « Plaque funéraire de Marie Lenormant, veuve du marquis de Monsures », notice no PM77003280.
  3. « Leur fils Henry Marie Louis Armand (1832-1918) a été officier de la Légion d'honneur à titre militaire ».

Pour approfondirModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier