Ouvrir le menu principal

Bois de la Foretaille
Le petit pont passant au dessus du nant de Pregny.
Le petit pont passant au dessus du nant de Pregny.
Localisation
Position Bellevue
Pregny-Chambésy
Coordonnées 46° 14′ 48″ nord, 6° 08′ 03″ est
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Genève Genève
Localité Tonkin et L'Ermitage
Lieu-dit Bois de Foretaille
Géographie
Superficie environ 24 ha
Longueur 377 m
Largeur 636 m
Altitude 420 m
Altitudes mini. 402 m — maxi. 438 m
Compléments
Statut publique
Administration La commune de Pregny-Chambésy, l'Etat de Genève (DT), les SIG et neuf autres propriétaires [N 1]
Essences chêne, pin

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Bois de la Foretaille

Géolocalisation sur la carte : canton de Genève

(Voir situation sur carte : canton de Genève)
Bois de la Foretaille

Le bois de la Foretaille est une forêt située entre les communes genevoises de Bellevue et de Pregny-Chambésy, en Suisse.

Sommaire

Localisation et GéographieModifier

 
Photo satellite du bois (par Swisstopo).

Entouré d'une zone villa et agricole, le bois est situé dans la campagne genevoise, à cheval entre la commune de Pregny-Chambésy et de Bellevue. Le bois se situe, plus exactement dans les localités du Tonkin et de l'Ermitage.

Tout le long de la frontière communale, l'autoroute A1 traverse le bois coupant, ainsi, le bois en deux.

Côté BellevisteModifier

Il existe un chemin, situé entre le bois et l'autoroute, qui va du chemin des Clys à la route de Colovrex. Au milieux du bois, les SIG ont implanté une centrale électrique alimentant l'aéroport.

Côté Pregnote-ChambésienModifier

Le bois est traversé par la promenade Panissod qui va du chemin des Ruches jusqu'au chemin de Valérie. Il est également possible d'accéder au bois par l'avenue de la Foretaille.

Le nant de Pregny prend sa source au niveau du chemin des Ruches et s’écoule le long de la lisière est du bois de la Foretaille [1], sur une longueur de 400 m. Le nant va ensuite se jeter dans le ruisseau Le Vengeron, se trouvant de le bois des Châtaigniers [2],[3].

ToponymieModifier

L'étymologie de "Foretaille" vient de "Forest Alle" composé des mots latin foresta (la forêt) et forestare (prohiber, interdire) indiquant la présence d'un bois mis à ban [4].

HistoireModifier

Si, aujourd'hui, seule une partie du bois subsiste, on sait que les étendues boisées étaient très importantes sur le territoire jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Bien qu'elle appartenait au seigneur du château de Tournay, cette forêt était mise à disposition aux paysans communiers pouvant laisser paître ses bêtes, ramasser des branchages secs et cueillir les baies et les petits fruits. Cependant, le bois était mis à ban pendant quelque temps, permettant au seigneur de chasser tranquillement [5].

Le 22 avril 1942, 2 hectares du bois brulèrent dans un incendie [6].

Le 18 mai 1975, un petit avion bimoteur privé s'est écrasé dans le bois faisant deux morts.

PhotosModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Les familles Bonny, Carty, Delarue, Letestu, Mamin, Maulini, Millet, Mouchet, Tissot (Date de la dernière mise à jour : 1 avril 2019).

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :