Bois Roussel

Cheval de course

Bois Roussel (1935-1955) est un cheval de course pur-sang anglais, spécialiste des courses de plat. Après une éphémère carrière en piste, il est devenu un étalon très influent.

Bois Roussel
Race pur-sang
Père Vatout
Mère Plucky Liege
Père de mère Spearmint
Sexe M
Robe Baie brune
Naissance 1935
Pays de naissance Drapeau de la France France
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Éleveur Léon Volterra
Propriétaire Léon Volterra
Peter Beatty
Entraîneur Fred Darling
Jockey Charlie Elliott
Gordon Richards
Nombre de courses 3
Nombre de victoires 2 (1 place)
Distinction Tête de liste des pères de mères en Angleterre et en Irlande (1959, 1960)
Production Migoli
Principales victoires Derby d'Epsom (1938)

Carrière de course

modifier

Poulain de grande origine, né au haras dont il porte le nom, près d'Alençon, élevé par Léon Volterra, Bois Roussel débute tard, en avril de ses 3 ans, et s'impose d'emblée dans le Prix Juigné, une fameuse course pour débutants. Il attire l'attention de Peter Beatty, aristocrate et homme d'affaires britannique (il est le fils de l'Amiral David Beatty, célèbre figure de la Royal Navy), qui l'acquiert pour £ 8 000. Bois Roussel est transféré dans les boxes du grand entraîneur Fred Darling et, sans plus d'expérience que son premier parcours à Longchamp, le poulain est aligné au départ de la plus grande course d'Angleterre, le Derby d'Epsom. Mais, à la surprise générale, Bois Roussel survole la course et s'impose de quatre longueurs devant Scottish Union (vainqueur des Middle Park Stakes et des St. James's Palace Stakes, qui remportera le St. Leger à l'automne) et le favori Pasch, qui s'était imposé dans les 2000 Guinées et gagnera plus tard les Eclipse Stakes.

Malgré ce succès prestigieux, Bois Roussel ne peut se prétendre le roi de sa génération, car en Italie un poulain défraie la chronique : l'invaincu Nearco, véritable phénomène qui emporte tout sur son passage. Le 19 juin, Nearco gagne le Grand Prix de Milan et, une semaine plus tard, il sort pour la première fois de son pays pour venir à Paris disputer le Grand Prix de Paris. Bois Roussel est présent aussi. Mais de match il n'y a pas lieu. Nearco tue vite le suspens, tandis que Bois Roussel doit abandonner le premier accessit à Canot. Pour lui comme pour le champion italien, ce Grand Prix de Paris sera sa dernière course.

Résumé de carrière

modifier
Date Hippodrome Pays Course Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1938, 3 ans
Avril Longchamp   France Prix Juigné 2 100 m 1er / 17
1er juin Epsom   Royaume-Uni Derby 2 400 m Charlie Elliott 1er / 22 4 Scottish Union
26 juin Longchamp   France Grand Prix de Paris 3 000 m Gordon Richards 3e / 18 3 Nearco

Au haras

modifier

La carrière de Bois Roussel sur les pistes sera aussi courte que son œuvre de reproducteur s'inscrira dans la durée, et les deux titres de tête de liste des pères de mères en Angleterre et en Irlande qu'il obtient en 1959 et 1960 ne reflètent pas sa durable influence, notamment en lignée mâle, tant il a engendré d'étalons à succès. Il fait la monte en Angleterre à partir de 1940, à 300 guinées la saillie, et il est le père, entre autres, de :

Bois Roussel revient en France achever sa carrière, et meurt en octobre 1955, victime d'une fourbure.

Origines

modifier

Bois Roussel est un fils de l'une des plus grandes matrones du XXe siècle, Plucky Liege, qui a donné, entre autres, deux étalons majeurs, Sir Gallahad et Bull Dog.

Sept des douze produits de Plucky Liege sont issus de Teddy. Bois Roussel, lui, a pour père Vatout, qui a remporté la Poule d'Essai des Poulains mais a connu un succès plus limité au haras.

Pedigree

modifier
Origines de Bois Roussel (FR), mâle bai brun né en 1935[1]
Père
Vatout
Prince Chimay Chaucer St. Simon
Canterbury Pilgrim
Gallorette Gallinule
Orlet
Vasthi Sans Souci Le Roi Soleil
Sanctimony
Vaya Beppo
Waterhen
Mère
Plucky Liege
Spearmint Carbine Musket
Mersey
Maid of the Mint Minting
Warble
Concertina St. Simon Galopin
St. Angela
Comic Song Petrarch
Frivolity (famille 16-a)

Références

modifier
  1. (en) « Pédigree de Bois Roussel sur Thoroughbred Database » (consulté le )