Boire un petit coup

Boire un petit coup est une chanson à boire d'origine folklorique[1].

OrigineModifier

En 1947, le capitaine Félix Boyer déclara cette chanson comme étant sienne : elle aurait été composée en 1910, sous le titre Boire un bon pinard, modifié en 1943 par l'actuel. Il en réclamait les droits d'auteur à la Sacem (source : France-Soir 27 juin 1953). S'ensuivit un long procès où tant en appel qu'en cassation, Félix Boyer fut débouté. Il fut démontré que paroles et musique avaient été entendues en France en 1906 et se retrouvaient, avant le XIXe siècle, dans le folklore de la Louisiane et du Canada, quel que soit l'ordre des couplets[2]. Ce qui infirme que les paroles étaient dues à des soldats dans les tranchées durant la Première Guerre mondiale [3]. Compte tenu de l'arrêt de la Cour de cassation, « toute édition, interprétation, texte, indiquant Félix Boyer auteur de Boire un petit coup, n'est pas conforme à la décision de justice ».

Autour de la chansonModifier

  • Boire un petit coup est aussi parfois nommée Prendre un petit coup. C'est ainsi que la Cour de Cassation l'avait relevé dans le folklore canadien[2].
  • Elle a été interprétée par Gaby Morlay et Michel Simon dans le film d'Henri Decoin : Les Amants du pont Saint-Jean, sorti en 1947.
  • Le chanteur Serge Lama a enregistré une version de la chanson pour son album Chez moi sorti en 1974 avec une musique de Yves Gilbert. Les paroles principales sont remplacées par « Boire un petit coup c'est méprisable, Boire un petit coup, c'est plus dans l'coup… »
  • La première édition papier vit le jour en France en 1945, dans une harmonisation de Paule Nod (Edition Marcel Labbé, dépôt légal 3°trimestre 1945)[réf. nécessaire]

ParolesModifier

Le refrain est basé sur les phrases suivantes :

Boire un p'tit coup c'est agréable
Boire un p'tit coup c'est doux
Mais il ne faut pas rouler dessous la table
Boire un p'tit coup c'est agréable
Boire un p'tit coup c'est doux

Notes et référencesModifier

  1. « Boire un petit coup (F. Boyer ; Valbonne) Bordas », sur Bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris (consulté le 30 janvier 2018)
  2. a et b Cour de cassation, chambre civile 1, arrêt du 23 octobre 1962 : « la chanson se retrouve, soit sous le titre Allons au bois ma mignonnette, soit sous le titre Prendre un petit coup c'est agréable dans le folklore du Canada ou de la Louisiane, antérieurement au XIXe siècle, sans que puisse être fixée une date plus précise. »
  3. Livre Diapason Turquoise, édition d'Île-de-France, paru en 2004

Voir aussiModifier