Bohémond de Tarsia

Bohémond de Tarsia
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Activité

Bohémond de Tarsia[1] est un baron italo-normand du royaume de Sicile.

BiographieModifier

Probablement d'origine normande, le comte Bohémond (comes Boamundus) naît autour de 1100 dans une famille du Val de Crati en Calabre. D'abord comte de Tarsia, près de Cosenza, il devient comte de Manoppello en 1140, nommé par le roi Roger II de Sicile qui venait de chasser le précédent comte.

Commandant militaire du royaume sicilo-normand, il est nommé justicier royal en 1148.

En 1156, au début du règne du roi Guillaume Ier de Sicile, il participe à une révolte baronniale ; arrêté, il est brièvement emprisonné à Palerme, capitale du royaume, avant d'être libéré peu après, en 1157. Il meurt la même année.

Son successeur fut un certain Bohémond.

Son frère Carbonellus (probablement un surnom), fut un justicier royal du Val de Crati de 1152 à 1157[2].

Notes et référencesModifier

  1. Petite cité de Calabre située dans l'actuelle province de Cosenza ; parfois francisé en « Tarse ».
  2. (en) G. A. Loud, Thomas E. J. Wiedemann, The history of the tyrants of Sicily by "Hugo Falcandus," 1154-69, Manchester University Press (1998). (ISBN 0-7190-5435-4)

SourcesModifier

BibliographieModifier

Lien externeModifier