Bill Hagerty

sénateur des États-Unis pour le Tennessee depuis 2021

William Francis Hagerty IV, dit Bill Hagerty, né le à Gallatin (Tennessee), est un homme politique américain, membre du Parti républicain. Nommé ambassadeur des États-Unis au Japon par le président Donald Trump en 2017, il quitte ses fonctions en 2019 pour se présenter à l'élection sénatoriale de 2020 dans le Tennessee.

Bill Hagerty
Illustration.
Portrait officiel de Bill Hagerty (2021).
Fonctions
Sénateur des États-Unis
En fonction depuis le
(3 ans, 5 mois et 9 jours)
Élection 3 novembre 2020
Circonscription Tennessee
Législature 117e et 118e
Groupe politique Républicain
Prédécesseur Lamar Alexander
Ambassadeur des États-Unis au Japon

(1 an, 10 mois et 21 jours)
Président Donald Trump
Prédécesseur Caroline Kennedy
Successeur Joseph M. Young
Biographie
Nom de naissance William Francis Hagerty IV
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Gallatin (Tennessee, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université Vanderbilt

Biographie

modifier

Famille et carrière professionnelle

modifier

Bill Hagerty est né à Gallatin[1] dans le nord du Tennessee. Il a quatre enfants avec son épouse Chrissy[1].

Il étudie à l'université Vanderbilt, où il est diplômé d'un baccalauréat universitaire d'économie en 1981 et d'un juris doctor en 1984[2],[3].

Après ses études, il travaille pour le cabinet Boston Consulting Group[2], notamment au Japon[4],[3]. Il devient ensuite conseiller économique sous George H. W. Bush[5]. Après la Maison-Blanche, il entame une carrière dans le capital-investissement à Trident Capital[3], avant de fonder son propre cabinet Hagerty Peterson[4],[3]. Il siège également au conseil d'administration de nombreuses autres sociétés[3].

Engagement politique

modifier
 
Donald Trump et Bill Hagerty à Tokyo en 2019.

En 2008, Bill Hargety préside le comité financier de la campagne nationale de Mitt Romney durant les primaires présidentielles républicaines[6]. Il rejoint ensuite l'équipe de transition de John McCain pour l'élection de novembre, puis celle de Romney quatre ans plus tard[7].

De 2011 à 2015, Hagerty est commissaire au développement économique du Tennessee dans l'administration du gouverneur Bill Haslam[1].

Lors des primaires présidentielles républicaines de 2016, Bill Hagerty soutient d'abord Jeb Bush, puis Marco Rubio et finalement Donald Trump[6],[8]. Il prend alors la présidence du Trump Victory Committee au Tennessee[1],[6] puis participe à l'équipe de transition de Donald Trump[1],[5],[6].

En 2017, Donald Trump le nomme ambassadeur des États-Unis au Japon. Sa nomination est entérinée par le Sénat en par 86 voix contre 12[4]. En tant qu'ambassadeur, il négocie un accord commercial entre les États-Unis et le Japon et participe aux dialogues sur la Corée du Nord. Il démissionne de son poste en [6].

En , Bill Hagerty officialise sa candidature au Sénat des États-Unis, pour succéder au républicain Lamar Alexander lors des élections de 2020[1]. Il reçoit le soutien du président Trump et de l'establishment républicain du Tennessee[9], lui conférant une place de favori dans les sondages[8]. Lors de la primaire républicaine, il affronte 14 candidats dont Manny Sethi, dont la campagne conservatrice soutenue par les sénateurs Ted Cruz et Rand Paul reçoit un bon accueil sur le terrain. La campagne entre Hagerty et Sethi devient particulièrement négative à mesure que Sethi monte dans les intentions de vote[9]. Bill Hagerty remporte la primaire avec environ 51 % des voix, contre 39 % pour Sethi[8].

Notes et références

modifier
  1. a b c d e et f (en) Joel Ebert, « Former U.S. Ambassador to Japan Bill Hagerty launches U.S. Senate bid », sur tennessean.com, The Tennessean, (consulté le ).
  2. a et b (en) Logan Cromeens et Nathan Miao, « Vanderbilt graduate Bill Hagerty and Marquita Bradshaw discuss their campaigns to become Tennessee’s next U.S. senator », sur vanderbilthustler.com, Vanderbilt Hustler, (consulté le ).
  3. a b c d et e (en) « Bill Hagerty ’84 appointed as U.S. Ambassador to Japan », sur law.vanderbilt.edu, Université Vanderbilt, (consulté le ).
  4. a b et c (en) Patricia Zengerle et Chizu Nomiyama, « U.S. Senate confirms businessman Hagerty as ambassador to Japan », sur reuters.com, Reuters, (consulté le ).
  5. a et b (en) Andrew Restuccia et Jennifer Haberkorn, « Trump taps Bush, Romney veterans for transition », sur politico.com, Politico, (consulté le ).
  6. a b c d et e (en) Philip Wegmann, « Bill Hagerty Is No Mitt Romney (and That's Fine by Trump) », sur realclearpolitics.com, (consulté le ).
  7. (en) « Bill Hagerty takes leave to help Mitt Romney », sur timesfreepress.com, Chattanooga Times Free Press, (consulté le ).
  8. a b et c (en) Joel Ebert et Natalie Allison, « Bill Hagerty wins Tennessee's bitter Republican US Senate primary », sur tennessean.com, The Tennessean, (consulté le ).
  9. a et b (en) Elaina Plott, « Bill Hagerty Wins Tough Tennessee Primary With Trump’s Endorsement », sur nytimes.com, The New York Times, (consulté le ).

Article connexe

modifier

Liens externes

modifier