Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Caroline Kennedy

avocate et auteure américaine

Caroline Bouvier Kennedy, née le à Manhattan, est une écrivaine, éditrice, avocate américaine. Elle est la fille du président des États-Unis John F. Kennedy (1917-1963) et de son épouse Jacqueline Bouvier Kennedy (1929-1994). Ambassadrice des États-Unis au Japon du 16 octobre 2013 au 11 janvier 2017[1], elle est la première femme ambassadeur américaine en poste à Tokyo.

Caroline Kennedy
Portrait officiel de Caroline Kennedy en 2013.
Portrait officiel de Caroline Kennedy en 2013.
Fonctions
Ambassadrice des États-Unis au Japon
Prédécesseur John Roos
Kurt Tong (intérim)
Successeur Jason Hyland (intérim)
Biographie
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Upper East Side, Manhattan
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Père John Fitzgerald Kennedy
Mère Jaqueline Kennedy-Onnasis
Conjoint Edwin Schlossberg
Enfants Rose Kennedy Schlossberg
Tatiana Celia Kennedy Schlossberg
John Bouvier Kennedy Schlossberg
Profession Diplomate
Écrivain
Éditrice
Avocate

Elle est aujourd'hui le seul enfant encore en vie de John et Jackie.

Sommaire

FamilleModifier

Article détaillé : Famille Kennedy.

Elle est la fille de John Fitzgerald Kennedy, assassiné en 1963.

Mariée au désigner américain Edwin Schlossberg, d'origine juive, le couple a trois enfants :

  • Rose Kennedy Schlossberg (New York, 25 juin 1988) ;
  • Tatiana Celia Kennedy Schlossberg (New York, 5 mai 1990) ;
  • John Bouvier Kennedy Schlossberg, dit « Jack » (New York, 19 janvier 1993).

PolitiqueModifier

Le 28 janvier 2008, elle annonce, dans une tribune publiée dans le New York Times sous le titre « Un président comme mon père », qu'elle soutiendra Barack Obama dans la course à la candidature démocrate pour l'élection présidentielle américaine en concluant :

« Je n'ai jamais eu un président qui m'inspirait comme les gens disent que mon père les inspirait. Mais pour la première fois, je crois que j'ai trouvé l'homme qui peut être ce président — pas simplement pour moi mais pour une nouvelle génération d'Américaines. »

Elle est pendant un temps candidate à la succession de Hillary Clinton au poste de sénatrice de l'État de New York (poste autrefois occupé par son oncle Robert « Bobby » Kennedy), mais elle retire sa candidature le 21 janvier 2009[2].

Le 24 juillet 2013, elle est pressentie par Barack Obama comme ambassadrice des États-Unis au Japon[3]. Sa nomination doit recevoir l'assentiment du Sénat des États-Unis, avant d'être effective. Le ministère des Affaires étrangères du Japon estime dans un communiqué que « Caroline Kennedy a toute la confiance du président Obama » et que sa nomination témoigne de « la grande importance que l'administration Obama attache à l'alliance entre le Japon et les États-Unis »[3].

Le 16 octobre 2013, le Sénat américain confirme sa nomination comme ambassadrice des États-Unis au Japon, où elle demeure en poste jusqu'au terme de l'administration Obama, en janvier 2017[1].

Dans la culture populaireModifier

En 2016, Sunnie Pelant l'incarne dans le film Jackie de Pablo Larraín.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Caroline Kennedy, an Ambassador Whose Role Transcended the Embassy »
  2. « Caroline Kennedy lorgnerait le siège de Hillary Clinton au Sénat », lexpress.fr, 6 décembre 2008.
  3. a et b (en) Mark Landler, « Obama Nominates Caroline Kennedy to Be Ambassador to Japan », The New York Times,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier