Ouvrir le menu principal

District de Bialystok

(Redirigé depuis Bezirk de Białystok)
District de Białystok
Bezirk Bialystok (de)
Okręg Białostocki (pl)

1941–1945

Drapeau Blason
Description de cette image, également commentée ci-après
Territoire de jure du district de Białystok en 1942.
Informations générales
Statut District en exil du Troisième Reich
Capitale Białystok
Langue Allemand, polonais
Histoire et événements
Établissement
Dissolution

Entités précédentes :

Entités suivantes :

District de Bialystok (en allemand : Bezirk Bialystok) ou Belostok[1], était une unité administrative de l'Allemagne nazie créée lors de l'invasion de l'Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale. La subdivision comprenait l'ancienne Prusse-Orientale, dans le nord-est actuel de la Pologne, ainsi que quelques petites parties de la Biélorussie et de la Lituanie adjacentes actuelles[2].

HistoireModifier

Le territoire se trouvait à l'est de la ligne Molotov-Ribbentrop et fut par conséquent occupé par l'Union soviétique et intégré à la République socialiste soviétique de Biélorussie. Après l'attaque allemande contre l'Union soviétique en juin 1941, la partie occidentale de la Biélorussie soviétique (qui appartenait jusqu'en 1939 à l'État polonais) fut placée sous l'administration civile allemande (Zivilverwaltungsgebiet). Sous le nom de Bezirk Bialystok, la région était sous domination allemande de 1941 à 1944 sans jamais être officiellement incorporée au Reich allemand[2].

Le district a été créé en raison de son importance militaire apparente en tant que tête de pont sur la rive opposée du Niémen[3]. L'Allemagne avait déjà souhaité annexer la région pendant la Première Guerre mondiale, sur la base d'une revendication historique découlant du troisième partage de la Pologne, qui avait délégué Białystok au royaume de Prusse de 1795 à 1806 (voir Nouvelle-Prusse-orientale)[4].

Contrairement à la plupart des autres territoires situés à l'est de la ligne Molotov-Ribbentrop et annexés en permanence par l'Union soviétique à la suite de la Seconde Guerre mondiale, la plus grande partie du territoire a ensuite été restituée à la Pologne[2].

Notes et référencesModifier

  1. Ostland Atlas, à Libx.BSU.edu
  2. a b et c Marcin Markiewicz, Bezirk Bialystok (en) Represje hitlerowskie wobec wsi białostockiej, (fichier PDF, téléchargement direct 873 KB) Biuletyn IPN n ° 35-36 (12 / 2003-1 / 2004)
  3. Förster 1998, p. 1239.
  4. Bernhard R. Kroener, Rolf-Dieter Müller et Hans Umbreit, Germany and the Second World War:Organization and mobilization of the German sphere of power. Wartime administration, economy, and manpower resources 1939-1941, Oxford University Press, (ISBN 0-19-822887-2), p. 172

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Gnatowski M., „Białostockie Zgrupowanie Partyzanckie". Białystok 1994
  • Jürgen Förster, The Attack on the Soviet Union, vol. IV, Oxford, Clarendon Press, , 1235–1244 p. (ISBN 0-19-822886-4), « Securing 'Living-Space' »