Bernard Valade

sociologue français

Bernard Valade, né le [1], est un sociologue français.

Bernard Valade
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Directeur
Groupe d'étude pour l'Europe de la culture et de la solidarité (d)
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse

BiographieModifier

Études et formationModifier

Il soutient en 1987 une thèse de doctorat en sociologie sur Vilfredo Pareto, à l'Université Paris-Descartes sous la direction de Jean Cazeneuve[2].

EnseignementModifier

Il enseigne les sciences sociales de 1967 à 1994 dans les Universités de Rennes, Paris et Bordeaux, comme assistant, maître de conférences, puis professeur[3].

En 1994, il est nommé professeur titulaire de la chaire de sociologie générale à l’université Paris-Descartes.

En 2016, il participe au lancement de l'École professorale de Paris, où il enseigne les sciences sociales[4].

Recherche et publicationsModifier

Il est conseiller scientifique de l'Encyclopaedia Universalis en sciences sociales pendant vingt-cinq ans, de 1978 à 2003[3].

Depuis 1988, il collabore à L'Année sociologique, la revue fondée par Émile Durkheim : comme secrétaire général de 1988 à 2003, comme président du comité de rédaction de 2003 à 2013, et comme président d'honneur depuis 2013[3].

De 1994 à 1997, il est directeur-adjoint du département de sciences humaines et sociales au CNRS[3].

A l'université Paris-Descartes, il dirige l’école doctorale « Éducation, Langage, Sociétés », qui devient « Sciences humaines et sociales : cultures, individus, sociétés » de 2001 à 2010. Il est le directeur de 35 thèses[5].

De 2002 à 2010, il dirige le « Groupe d'étude pour l'Europe de la culture et de la solidarité »[6], centre de recherche de l'université Paris-Descartes[7].

Il est membre du comité de rédaction de plusieurs revues éditées par le CNRS : Hermès, Histoire de la recherche contemporaine et Revue pour l’histoire[3].

Il appartient au bureau de la Société de l'histoire de Paris et de l'Île-de-France[8], et est membre du Comité des travaux historiques et scientifiques, rattaché à l'École des chartes[6].

OuvragesModifier

Ouvrages personnelsModifier

Direction d'ouvragesModifier

PrixModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier