Ouvrir le menu principal

Alphonse Alfred François Dupront, né le à Condom (Gers) et mort le à Paris, est un historien et anthropologue français.

Sommaire

BiographieModifier

Ancien élève de l'École normale supérieure (promotion 1925 Lettres), il est reçu premier à l'agrégation d'histoire et entre à l'École française de Rome (1930-1932). Puis il dirige à Bucarest l'Institut français de Hautes Études en Roumanie et la mission universitaire, et devient conseiller culturel (Bucarest, 1932-1941). Il est ensuite maître de conférences à l'Université de Montpellier et soutient en 1956 en Sorbonne sa thèse de doctorat ès Lettres Le Mythe de Croisade. Essai de sociologie religieuse qui sera publiée à titre posthume en 1997 à l'instigation de Pierre Nora et d'un certain nombre de ses anciens disciples. Professeur à la Sorbonne dès 1956 il est élu en 1960 à l'École pratique des hautes études (VIe section) à une direction d'études intitulée « Psychologie collective et histoire de la civilisation européenne »[1].

Alphonse Dupront a été le fondateur et premier président de l'Université Paris IV-Sorbonne en 1970. Il a créé le Centre d’anthropologie religieuse européenne à l’EHESS et a joué un rôle décisif dans la création et la mise en place à Florence de l'Institut universitaire européen, où il a enseigné de 1976 à 1983.

Sa thèse et son ouvrage majeur, Le mythe de croisade s'inscrit dans un genre pluridisciplinaire : histoire, anthropologie, sociologie, philosophie (sa formation première) et psychologie collective. Alphonse Dupront y analyse, « après la croisade », la persistance et les mutations du mythe de croisade dans l'inconscient collectif [2] de l'Occident chrétien tout au long de l'histoire.

Ouvrages d'Alphonse DuprontModifier

  • Pierre-Daniel Huet et l'exégèse comparatiste au XVIIe siècle, Paris, Ernest Leroux, 1930.
  • Espace et humanisme, in Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, Paris, 1946.
  • La Chrétienté et l'Idée de Croisade, Paris, Éditions Albin Michel, 1954.
  • Les Lettres, les sciences, la religion et les arts dans la société française de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, Paris, Centre de documentation universitaire, 1963.
  • Le Cardinal Silvio Antoniano, figure de la Contre-Réforme italienne au XVIe siècle, thèse complémentaire de doctorat ès-lettres, Faculté des lettres de Paris, 1956, 2 vol. dactylographiés.
  • L'Acculturazione. Per un nuovo rapporto tra ricerca storica e scienze umane (Einaudi, 1966)
  • L. A. Muratori et la société européenne des pré-Lumières (Olschki, 1976)
  • Du Sacré. Croisades et pèlerinages. Images et langages (Gallimard, 1987)
  • Puissances et latences de la religion catholique (Gallimard, 1993)
  • Qu’est-ce que Les Lumières ? Préface de François Furet (Gallimard, 1996)
  • Le Mythe de Croisade (4 volumes, Gallimard, 1997)
  • Genèses des Temps Modernes. Rome, les Réformes et le Nouveau Monde. Textes réunis et présentés par Dominique Julia et Philippe Boutry (Gallimard / Le Seuil, 2001)
  • La Chaîne vive. L’Université, école d’humanité. Préface de Jean Mesnard, postface d’Étienne Broglin. (Alphonse Dupront : Essence et mission de l’Université, suivi par des évocations d’Alphonse Dupront par Pierre-Georges Castex, Françoise Crouzet, François Cariès, Robert Sauzet, Stélio Farandjis, Charles Carrière, Max Kohnstamm et Gigliola Fragnito Margiotta Broglio. Cursus et bibliographie d’Alphonse Dupront. (Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2003)
  • L’Image de religion dans l’Occident chrétien. D’une Iconologie historique. Préface de Mona Ozouf (Gallimard, 2015)

Autres publicationsModifier

  • « De l’acculturation », in Actes du XIIe Congrès international des sciences historiques, Horn-Wien, Berger und Söhne, 1965
  • « Livre et culture dans la société française du XVIIIe siècle. Réflexion sur une enquête » (dirigée par François Furet), postface de Livre et société dans la France du XVIIe siècle, Paris, La Haye, Mouton, 1965, p. 185-238
  • « L’Histoire après Freud », Revue de l’enseignement supérieur, Paris, no 44-45, L’Histoire aujourd’hui, 1969, p. 27-63
  • « Langage et Histoire », rapport présenté au XIIIe Congrès international des sciences historiques, Moscou, Éd Naouka, 1970, 88 pages ; repris dans Actes du XIIIe Congrès international des sciences historiques, t. I, Moscou, 1973, p. 186-254
  • « Du sentiment national », in La France et les Français, sous la direction de Michel François, Paris, Gallimard, « Encyclopédie de la Pléiade », 1972, p. 1423-1474
  • « Préface » et « Puissances du pèlerinage : perspectives anthropologiques (I. Légendaire, histoire culte ; II. La route ; III. Marche à l’ouest et fin des terres ; IV. L’élection d’un signe : la ‘‘coquille Saint-Jacques ’’ ; V. L’expérience initiatique) » in Saint-Jacques de Compostelle, Turnhout, Brépols, 1985, p. 7-8 et 175-252
  • Cahiers Alphonse Dupront, publication annuelle h.c. d’inédits d’A. Dupront, Paris, Société des amis d’Alphonse Dupront, 1992-2006
  • «Le travail de Jules Ferry», Commentaire, n°155 (Paris, automne 2016), pp. 579-590.

Notes et référencesModifier

  1. François Dosse, « Histoire des mentalités », in Christian Delacroix, François Dosse, Patrick Garcia et Nicolas Offenstadt, Historiographies, I, concepts et débats, Gallimard, 2010, p. 223
  2. François Dosse, « Histoire et psychanalyse », in Christian Delacroix, François Dosse, Patrick Garcia et Nicolas Offenstadt, Historiographies, I, concepts et débats, Gallimard, 2010, p. 344

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Pierre Chaunu, « Alphonse Dupront », Encyclopædia Universalis, 1991
  • Jean Mesnard, « Mystère et charisme d’Alphonse Dupront », Cahiers Alphonse Dupront, no 2, Paris 1993
  • « Présence d’Alphonse Dupront » par Dominique Julia, Étienne Broglin, Mona Ozouf, Agnès Antoine et Denis Crouzet, Le Débat, no 99, mars-avril 1998
  • L’Europe dans son histoire. La vision d’Alphonse Dupront, sous la direction de François Crouzet et François Furet, avec préface de Pierre Chaunu, Presses Universitaires de France, 1998
  • Marc Venard, "Une analyse des profondeurs de la conscience européenne". Compte rendu de A. Dupront, Le mythe de croisade (Paris, Galimard, 1997)" in Revue d'histoire de l'Eglise de France, t. 85, 1999, p. 109-113
  • Sylvio Franceschi, Les intermittences du temps : lire Alphonse Dupront, Paris, Éd. de l'École des hautes études en sciences sociales, (ISBN 978-2-713-22454-6)

Liens externesModifier