Bernard Chardère

critique français de cinéma

Bernard Chardère, né le à Saint-Rambert-en-Bugey (Ain), est un historien et critique de cinéma[1].

Bernard Chardère
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Fondateur de la revue Positif (1952), de la revue Premier Plan[2] avec Michel Mardore (1959), secrétaire général du Théâtre de la Cité de Roger Planchon (1961), membre du Congrès indépendant du cinéma international (CICI ; à partir de 1963), créateur de la structure de production les Films du Galion (1959), délégué général de la Fondation nationale de la photographie (dissoute en 1993[3]), de l'Institut Lumière à Lyon, Bernard Chardère est aussi spécialiste des frères Lumière et de Jacques Prévert[4],[5].

Bernard et Alice Chardère ont présidé à la naissance de la revue Jeune Cinéma, expression de la Fédération Jean-Vigo, dont le n° 1 est sorti le 15 septembre 1964, et dont ils ont proposé le titre[6]. Max Schoendorff en a réalisé la maquette. En 2019, Bernard Chardère est toujours un collaborateur régulier de la revue.

Vie privéeModifier

Sa femme et plus proche collaboratrice, Alice Yotnahparian-Chardère, née en 1931, est morte le 22 juillet 2016.

ŒuvresModifier

ÉcritsModifier

FilmsModifier

  • L'Institut de médecine légale et de criminologie clinique (CM, 17 min), 1959
  • Autrefois les canuts, 1959
  • Comme un des Beaux-Arts, 1961
  • La Ricamarie 1869-1969, 1970

RéférencesModifier

  1. « Photographes en Rhône-Alpes::[Bernard Chardère, historien et critique de cinéma] », sur numelyo.bm-lyon.fr (consulté le 27 juillet 2017).
  2. Indexation intégrale de la revue Premier Plan sur le site Calindex.
  3. Hébergée en 1978 dans la maison des Lumière, qu’il a ainsi sauvée des promoteurs.
  4. Carole Aurouet (dir.), Bernard Chardère, 60 ans de cinéma.
  5. Google Livres, Le Cinéma de Jacques Prévert .
  6. Indexation intégrale de la revue Jeune Cinéma sur le site Calindex.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

PresseModifier

FilmographieModifier

  • Bernard Chardère ou le cinéma comme humanisme, documentaire de Vincent Lowy, 2008

Liens externesModifier