Bernard Bailyn

historien américain

Bernard Bailyn, né le à Hartford (Connecticut) et mort le à Belmont (Massachusetts)[1], est un historien américain spécialiste de l'histoire coloniale des États-Unis et de la Révolution américaine. Il enseigne à l'université Harvard à partir de 1953. Il a remporté deux fois le prix Pulitzer d'histoire, en 1968 et en 1987.

Vie privéeModifier

Bailyn est marié à Lotte (née Lazarsfeld), professeur de management au MIT. Il est le père de l'astrophysicien à Yale Charles Bailyn (en) et du linguiste à l'université Stony Brook John Bailyn[1].

Baylin meurt le 7 août 2020 des suites d'un accident cardiaque à son domicile à Belmont au Massachusetts[1].

ŒuvreModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c (en-US) Renwick McLean et Jennifer Schuessler, « Bernard Bailyn, Eminent Historian of Early America, Dies at 97 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 8 août 2020)

Liens externesModifier