Ouvrir le menu principal

Bears Ears
Vue depuis l'Utah Highway 261 (sud).
Vue depuis l'Utah Highway 261 (sud).
Géographie
Altitude 2 761 m
Massif Plateau du Colorado
Coordonnées 37° 37′ 37″ nord, 109° 51′ 22″ ouest
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Utah
Comté San Juan
Géologie
Type Buttes

Géolocalisation sur la carte : Utah

(Voir situation sur carte : Utah)
Bears Ears

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Bears Ears

Les Bears Ears (« Oreilles d'ours » en anglais) sont deux buttes culminant à environ 2 700 mètres d'altitude dans le comté de San Juan, en Utah, dans l'ouest des États-Unis. L'espace dans lequel elles sont comprises abrite plusieurs éléments géomorphologiques et civilisationnels remarquables tels que des arches naturelles ou des habitations de briques vieilles de plus de 1 000 ans.

HistoireModifier

Les Bears Ears sont considérées comme sacrées par les tribus nord-amérindiennes locales[1]. Le projet de protection, porté par une coalition de tribus (Navajos, Hopis, Zuñis, Utes), fut présenté aux représentants fédéraux Rob Bishop et Jason Chaffetz qui ont proposé une loi, depuis adoptée par le Congrès, protégeant une partie de la zone. En 2016, Sally Jewell annonce une visite personnelle des parties non protégées des Bears Ears pour faire un compte-rendu au président Barack Obama de la situation sur place. Elle a par ailleurs affirmé que ce dernier prendrait la décision de classer ou non l'ensemble du lieu comme monument national avant de quitter la Maison-Blanche. Le projet de 770 000 hectares réunirait sous un même monument national, Cedar Mesa, Indian Creek, le canyon blanc, les montagnes Abajo, Comb Ridge, la vallée des Dieux et la confluence du Colorado à San Juan pour mettre fin à l'éparpillement des protections fédérales dans l'État.

Le 28 décembre 2016 est créé le Bears Ears National Monument.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Proposal Overview » (consulté le 2 septembre 2016).

Liens externesModifier