Ouvrir le menu principal

Bataille de Fort Mims

La bataille de Fort Mims se déroula au début de la guerre civile creek, le 30 août 1813, lorsqu'une troupe de guerriers Creeks (entre 750[2] et 1000[1] hommes), appartenant à la faction des Red Sticks, sous le commandement de Peter McQueen et de William Weatherford, attaqua l'avant poste de Fort Mims[1]. L'installation militaire abritait alors, en plus des 265 soldats et hommes de la milice[1], environ 270 civils, Blancs et Indiens. Après de lourdes pertes (environ 200 hommes), les Creeks conquirent le fort et y massacrèrent la presque totalité de ses occupants (517 victimes et 36 rescapés)[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h et i Thrapp, p. 1524
  2. a et b Heidler, p. 133

SourcesModifier

  • (en) « Creek War » in David Stephen Heidler et Jeanne T. Heidler, Encyclopedia of the War of 1812, Santa Barbara, Calif. : ABC-CLIO, 1997. (ISBN 9780874369687)
  • (en) « Weatherford, William (Lamochattee, Red Eagle) » in Dan L. Thrapp, Encyclopedia of frontier biography : in three volumes Lincoln : University of Nebraska Press, 1991. (OCLC 23583099)
  • Jean Pictet, L'Épopée des Peaux-Rouges, Éditions du Rocher, Monaco, 1994, pages 389 et suivantes, (ISBN 2-268-01722-2)