Ouvrir le menu principal

Les Red Sticks (que l'on peut traduire en français par Bâtons Rouges) est le nom que donnèrent les américains à un groupe de Creeks des villes hautes qui décidèrent en 1813 de défendre leurs terres et traditions et de lutter les armes à la main contre l'expansionnisme américain[1]. Leur radicalisme causa une scission au sein du peuple Creek, ce qui déclencha une guerre civile, à laquelle les États-Unis se mêlèrent et que l'on nomme la Guerre Creek. Le Traité de Nicolls' Outpost (en) de 1815, n'a jamais été ratifié.

Notes et référencesModifier

  1. Boraas, p. 27

Article connexeModifier

SourcesModifier

  • Tracey Boraas, The Creek : farmers of the Southeast, Mankato, Minn. : Bridgestone Books, 2003. (ISBN 9780736815666)