Ouvrir le menu principal
Bataille de Dobra
Description de cette image, également commentée ci-après
Bataille de Dobra
Informations générales
Date 17 février 1831
Lieu Dobra, Pologne
Issue Victoire polonaise
Belligérants
Drapeau du Royaume du Congrès Royaume de PologneDrapeau de l'Empire russe Empire russe
Commandants
Jan Zygmunt SkrzyneckiGrigori Vladimirovitch von Rosen
Forces en présence
8 000 hommes
12 canons
27 000 hommes
120 canons
Pertes
200 morts750 morts

Insurrection de novembre 1830

Batailles

Coordonnées 52° 19′ 17″ nord, 21° 40′ 42″ est

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Bataille de Dobra

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
Bataille de Dobra

La bataille de Dobra s'est déroulée le 17 février 1831 proche du village Dobra (Dobre) situé à l'est de Varsovie. Cet engagement entre les troupes polonaises du général Jan Zygmunt Skrzynecki et les troupes russes commandées par le général Grigori Vladimirovitch von Rosen. Les divisions de l'armée polonaise placées à Dobra et à Kaluszyn, en nombre inférieur ne devait offrir qu'une faible résistance aux forces impériales russes. Skrzynecki avec une habile tactique guerrière et un effectif inférieur en nombre numérique, a su exploiter les erreurs commises par l'ennemi pour en faire une grande victoire.

BatailleModifier

L'armée russe sur la grande route de Siedlce, connait quelques engagements d'avant-garde à Liw, où le capitaine Wysocki, à la tête d'un bataillon, réussi à arrêter l'ennemi pendant vingt quatre heures. L'armée impériale russe divisée en deux colonnes composées de l'armée de Lituanie, forte de 27 600 hommes et de 120 pièces de canon, marchant sous les ordres de Rosen, et celle du corps de Piotr Piotrowicz Pahlen, appuyée par la cavalerie du général Witt et la réserve du grand duc Constantin Pavlovitch de Russie, forte de 50 500 hommes et 156 pièces de canons.

La colonne Rosen rencontre la division Skrzynecki en position à Dobra, la colonne de Pahlen débouche devant celle de Zimirski postée à Kaluszyn. Le village de Dobra, est situé dans une clairière, entourée de bois touffus, est accessible par la route de Węgrów. Le général Skrzynecki, avec neuf bataillons d'infanterie, quatre escadrons de cavalerie, et 12 pièces de canon, accompagné de 8 000 hommes, parvient par le feu de son artillerie, à arrêter l'ennemi pendant plusieurs heures. Les tirailleurs attaquent courageusement à la baïonnette les flancs des colonnes russes qui cherchent à changer de position. L'impétuosité des attaques de l'infanterie polonaise crée une vive panique sur les troupes russes, ce qui occasionne des pertes russes considérables[1].

Le général Zimirski avait été moins heureux que son collègue, il n'avait pu se maintenir dans Kaluszyn, et avait été obligé de battre en retraite et laisser la place aux colonnes de Piotr Piotrowicz Pahlen. Le 18 février, l'armée polonaise continuera son mouvement en avant vers Grochow....

SourceModifier

RéférencesModifier

  1. La Pologne: précis historique, politique et militaire de sa révolution, précédé d'une esquisse de l'histoire de la Pologne depuis son origine jusqu'en 1830 : Par Roman Sołtyk – 1833 : pages 279-280