Ouvrir le menu principal

Base aérienne de Palmachim

Base aérienne de Palmachim
Cocarde
Localisation
Pays Drapeau d’Israël Israël
Coordonnées 31° 53′ 52″ nord, 34° 41′ 26″ est
Altitude 10 m (32 ft)

Géolocalisation sur la carte : Israël

(Voir situation sur carte : Israël)
Base aérienne de Palmachim
Base aérienne de Palmachim
Pistes
Direction Longueur Surface
à renseigner 2 403 m (7 884 ft) asphalte
à renseigner 803 m (2 635 ft) asphalte
Informations aéronautiques
Code OACI LL59Voir et modifier les données sur Wikidata
Type d'aéroport militaire
Gestionnaire Force aérienne et spatiale israélienne

La base aérienne de Palmachim est une base de lancement de la Force aérienne et spatiale israélienne située a proximite du kibboutz Palmachim, au sud-ouest de Tel Aviv à proximité de la ville de Rishon LeZion, limitrophe de Yavné. Elle est utilisée depuis le comme centre de lancement des fusées Shavit[1].

La base héberge également plusieurs escadrons d'hélicoptères (Bell AH-1 Cobra) et de drones (notamment des Hermes 450 et des Heron TP) de la Force aérienne et spatiale israélienne ainsi qu'une batterie de missiles Arrow[2]. L'unité Shaldag des forces spéciales de l'armée de l'air israélienne y est basée.

LancementsModifier

Lanceur Date de lancement Charge utile Résultat
Shavit 19 septembre 1988   Ofeq 1 Succès, charge expérimentale
Shavit 3 avril 1990   Ofeq 2 Succès, charge expérimentale
Shavit 15 septembre 1994   Ofeq ? Échec[3]
Shavit-1 5 avril 1995   Ofeq 3 Succès, première satellite israélien en orbite
Shavit-1 22 janvier 1998   Ofeq 4 Échec
Shavit-1 28 mai 2002   Ofeq 5 Succès, second satellite israélien en orbite
Shavit-1 6 septembre 2004   Ofeq 6 Échec
Shavit-2 11 juin 2007   Ofeq 7 Succès, troisième satellite israélien en orbite
Shavit-2 22 avril 2010   Ofeq 9 Succès [4]
Shavit-2 9 avril 2014   Ofeq 10 Succès

Le 17 janvier 2008, Israël teste un missile Jéricho III susceptible de transporter des « armes conventionnelles ou non conventionnelles[5]. »

Le 2 novembre 2011, un autre essai balistique a lieu qui serait une version améliorée du Jericho III, visible dans le ciel jusqu'au centre du pays[6].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Daphne Burleson, Spacecraft Launch Sites Worldwide, Jefferson, McFarland & Company, , 267 p. (ISBN 978-0-7864-2411-5)
    p. 56
  2. Joseph Henrotin, « Israël et l'arme nucléaire : Le dernier recours qui n'existait pas », Défense et Sécurité internationale, no 49,‎ , p. 59-61 (ISSN 1772-788X)
  3. (en) « Shavit (Israël), Space launch vehicles - Orbital », Jane's Information Group, 21 avril 2009
  4. (en) « Israel launches spy satellite », Ynet.com, 22 juin 2010
  5. (en) « Missile test 'will improve deterrence' », Haaretz, 18 janvier 2008
  6. (en) « IDF test-fires ballistic missile in central Israel », Haaretz,

Voir aussiModifier