Baquates
Description de cette image, également commentée ci-après
Autel de «la paix» de Volubilis que un traité de paix inscrit entre les Romains et la tribu des Baquates.

Populations significatives par région
Autres
Régions d’origine Drapeau du Maroc Maroc

Les Baquates sont un peuple berbère de Maurétanie Tingitane (dans l'actuel nord du Maroc), en contact avec l'Empire Romain, localisé par les historiens dont Gabriel Camps dans la trouée de Taza et le Rif oriental et mentionné par quelques sources littéraires dont Julius Honorius (Riese, Geographi latini min., A, p. 53) précise que le fleuve Malva (Moulouya) coule entre Bacuates (= Baquates) et Barbares (= Bavares). La première occurrence se trouve dans l'œuvre de Ptolémée qui les désigne sous le nom de Bakouatae. L'Itinéraire d'Antonin les situe le long de la côte méditerranéenne de la Maurétanie Tingitane.

HistoireModifier

Les relations entre Rome et ce peuple ne furent pas toujours pacifiques. Les Baquates, probablement sous Hadrien, pillèrent la colonie de Cartennae (dans l'actuel Ténès en Algérie). En 168, ils menacent Volubilis après avoir établi une fédération avec les Macénites signalés par Ptolémée sous les Makanitae. Entre 239 et 245, des assauts sont mentionnés en Tingitane. Entre 284-285, la région intérieure de Tingitane et Volubilis semblent passer sous le contrôle des Baquates.

Sous Dioclétien, les Romains ont trouvé une forme de relations politiques, non de conquête, mais d’alliance, comme en témoignent les autels de la paix élevés avec les chefs Baquates. Ce peuple fédéré à Rome garantissait la sécurité des communications terrestres entre la Maurétanie Tingitane et la Maurétanie Césarienne.

  • Gabriel Camps (dir.), Encyclopédie berbère, tome IX, Edisud, Aix-en-Provence, 1991.
  • Edmond Frézouls, «Les Baquates et la province romaine de Tingitane», Bulletin d'Archéologie Marocaine, II, 1957, pp. 65–116.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier