Ouvrir le menu principal

Balsthal
Balsthal
Blason de Balsthal
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Soleure Soleure
District Thal
Localité(s) Klus, Sankt Wolfgang
NPA 4710
N° OFS 2422
Démographie
Population
permanente
6 094 hab. (31 décembre 2017)
Densité 388 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 19′ 00″ nord, 7° 41′ 40″ est
Altitude 489 m
Superficie 15,71 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Balsthal
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Soleure

Voir sur la carte administrative du Canton de Soleure
City locator 14.svg
Balsthal

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Balsthal

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Balsthal
Liens
Site web www.balsthal.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Balsthal est une commune suisse du canton de Soleure, située dans le district de Thal.

Sommaire

GéographieModifier

La commune est située sur le cours de la Dünnern, au point de départ de trois cols de la chaîne du Jura : le Hauenstein supérieur, le Passwang et la Scheulte. Elle regroupe les villages de Balsthal et Klus, ainsi que le hameau de Saint-Wolfgang.

HistoireModifier

 
Femme en costume traditionnel.

À l’époque de l’Helvétie romaine, Balsthal se trouvait sur la route conduisant d’Aventicum à Augusta Raurica par le Hauenstein supérieur.

Le site est connu en 968 sous le nom de Palcivallis, puis en 1226 sous celui de Balcetal.

Au Moyen Âge, Balsthal appartient à l’Évêché de Bâle. Un important marché s’y développe. En 1402, Balsthal passe sous juridiction soleuroise.

ÉconomieModifier

Au XIXe siècle, des industries du fer, de la cellulose et du papier s’installèrent dans la vallée, pour utiliser la force hydraulique de la Dünnern et de l’Augstbach. Klus a longtemps abrité un important site de production du groupe von Roll qui fut le plus gros employeur de la région.

La commune compte de nombreuses entreprises, dont la fabrique de papier Tela-Kimberly, les ateliers mécaniques Tenba et la boucherie en gros Gehrig.

La commune fut le siège du constructeur de vélo Mondia jusqu'en 2013[3].

TransportsModifier

PersonnalitésModifier

Monuments et curiositésModifier

  • Château d’Alt Falkenstein.
  • L'ancienne église paroissiale de Notre-Dame (Unsere lieben Frau) est édifiée sur des substructures romaines et paléochrétiennes. Elle se compose pour l'essentiel d'éléments datant du XVIe au XVIIIe siècle.
  • La Herrengasse avec l'ancien bâtiment administratif (Altes Amthaus) de style néo-classique, l'auberge Zum Kreuz en baroque primitif de 1621, le Rössli en Biedermeier et l'ancien grenier à céréales de Paolo Antonio Pisoni confèrent à la localité un aspect de petite ville.
  • La chapelle Saint-Antoine dans laquelle se trouvent des voûtes avec peintures baroques du début du XVIIe siècle.
  • La chapelle Sainte-Odile, fondée en 1511, présente de rigides portions gothiques auxquelles d'importantes adjonctions datant de 1662 ont été rajoutées.
  • Le Musée du papier dans le moulin datant de 1773[4].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :