Ouvrir le menu principal
Bakhtiar Khudojnazarov
Description de cette image, également commentée ci-après
Bakhtiar Khudojnazarov.
Nom de naissance Бахтияр Худойназаров
Naissance
Douchanbé (RSS du Tadjikistan)
Nationalité soviétique puis tadjik
Décès (à 49 ans)
Berlin (Allemagne)
Profession Réalisateur, scénariste et producteur
Films notables On est quitte
Luna Papa

Bakhtiar Khudojnazarov[1] (en cyrillique Бахтияр Худойназаров), né le à Douchanbé (à l'époque en Union soviétique, aujourd'hui capitale du Tadjikistan), et mort le à Berlin[2], est un réalisateur, scénariste et producteur tadjik.

BiographieModifier

Entre 1982 et 1984, Bakhtiar Khudojnazarov travaille pour les studios, la télévision et la radio de Tadjikfilm, en tant que journaliste et assistant réalisateur de Konstantin Arazaliev. Il étudie ensuite à l'Institut fédéral d'État du Cinéma à Moscou (VGIK), dans la classe de Igor Talankine, où il réalise deux courts métrages (Les Plaisantins en 1986 et Crois-le ou non en 1988) et un documentaire (Chasse à courre en 1987). En 1991, deux ans après son diplôme, il réalise et coécrit son premier long métrage, Bratan, le frère, pour lequel il gagne plusieurs récompenses dans des festivals internationaux. Il poursuit en 1993 avec On est quitte (également connu sous le titre Œil pour œil), film coproduit par plusieurs pays dont l'Allemagne où il commence à vivre et travailler à partir de 1993, à Berlin. Pour ce film, il collabore de nouveau avec le coscénariste de son précédent film, Leonid Makhkamov, et il gagne le prestigieux Lion d'Argent à la Mostra de Venise.

Ce succès lui permet de bénéficier d'un budget plus important pour son film suivant, Luna Papa, autre coproduction internationale sortie en 1999, coécrite avec le cinéaste géorgien Irakli Kvirikadze et bénéficiant aussi d'un trio d'acteurs international composé de Chulpan Khamatova, actrice montante du cinéma russe, Moritz Bleibtreu, star du cinéma allemand, et Ato Mukhamedshanov, acteur ouzbek qui tourne alors son dernier film. Khudojnazarov crée pour ce film une atmosphère poétique digne du cinéma d'Emir Kusturica et fait construire un village entier dans un désert d'Asie centrale. Luna Papa devient son film le plus internationalement connu et reçoit de nombreux prix, dont le Nika du meilleur réalisateur (équivalent russe du César). Il collabore également avec le compositeur Daler Nazarov pour la musique originale.

Khudojnazarov réalise ensuite une autre coproduction internationale en 2003, Le Costume, d'après un scénario de Oleg Antonov et avec Daler Nazarov de nouveau aux commandes de la musique originale. Puis il s'attelle à une production 100 % russe, Tanker Tango, sortie en 2006.

FilmographieModifier

Comme réalisateurModifier

Comme scénaristeModifier

Comme producteurModifier

Comme acteurModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Pour son prénom, on peut aussi trouver les orthographes « Bakhtyar » voire « Bakhtiyer » mais c'est « Bakhtiar » qui est indiqué sur l'affiche française de Luna Papa. La francisation de son patronyme, Khoudojnazarov, est très peu utilisée
  2. (ru) « Скончался режиссер Бахтиер Худойназаров », sur argumenti.ru,‎ (consulté le 21 avril 2015)

Voir aussiModifier