Badisches Landesmuseum

musée en Allemagne
Badisches Landesmuseum
Image dans Infobox.
Vue générale du château de Karlsruhe, qui abrite le musée
Informations générales
Ouverture
Site web
Bâtiment
Article dédié
Localisation
Pays
Land
Coordonnées

Le Badisches Landesmuseum (« musée régional badois ») est le principal musée historique et artistique du Bade-Wurtemberg. Fondé en 1919, il est situé à Karlsruhe, à l'intérieur du château, qui l'abrite depuis 1921.

HistoriqueModifier

L'abdication de Frédéric II, grand-duc de Bade, en 1918, laisse vacant le château de Karlsruhe, que le Land de Bade récupère afin d'y installer le musée d'histoire culturelle qu'il projette de créer. Le , le musée est fondé. La cérémonie officielle d'ouverture a lieu le [1].

Le , les premières hostilités dans le cadre de la drôle de guerre et la proximité de la frontière française font craindre des destructions affectant les collections, qui sont en conséquence mises à l'abri dans la mine de sel de Heilbronn ou dans la prison de Pfullendorf. Le bombardement britannique du touche effectivement le château et l'anéantit, le monument brûlant durant deux jours. Il est lentement reconstruit de 1952 à 1966 ; la façade baroque est rebâtie à l'identique, mais l'intérieur est conçu suivant des principes muséographiques modernes[1].

CollectionsModifier

Le musée comprend des collections de l'Antiquité, du Moyen Âge, de la Renaissance, une exposition permanente sur l'archéologie, une sur le Bade en Europe et une autre consacrée à la culture du monde[2].

AntiquitéModifier

La période couverte par les collections du musée vont de 3 000 ans avant Jésus-Christ à l'an 600 de notre ère. La collection initiale est héritée des grands-ducs de Bade, qui avaient rassemblé un grand nombre d'objets antiques. Y sont présentes notamment des œuvres provenant de Mésopotamie, d'Égypte, de Grèce, des empires romain et byzantin[3].

Moyen ÂgeModifier

La période exposée couvre l'intégralité du Moyen Âge, du VIe au XVe siècle ; en particulier, y est présenté plus en détail le Moyen Âge dans l'espace du Rhin supérieur. La pièce la plus célèbre est le « Schwarzacher Köpfchen », qui est le plus ancien vitrail figuratif connu en Occident[4].

RenaissanceModifier

Les objets qui présentent la Renaissance sont eux aussi principalement d'extraction locale et couvrent les XVIe et XVIIe siècles ; en particulier, des vitraux de Hans Baldung Grien, une Vierge de Tilman Riemenschneider et de pièces d'orfèvrerie d'Augsbourg y sont exposées[5].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (de) « Geschichte », Badisches Landesmuseum (consulté le ).
  2. (de) « Sammlungsausstellungen », Badisches Landesmuseum (consulté le ).
  3. (de) « Antike Kulturen », Badisches Landesmuseum (consulté le ).
  4. (de) « Mittelalter », Badisches Landesmuseum (consulté le ).
  5. (de) « Renaissance », Badisches Landesmuseum (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Sites externesModifier