Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bacchus (homonymie).

Bacchus et Ariane
Image illustrative de l’article Bacchus et Ariane (Roussel)
Bacchus et Ariane par Titien (1520-1523)

Genre Ballet
Musique Albert Roussel
Chorégraphie Serge Lifar
Dates de composition 1930
Commanditaire Abel Hermant
Création
Interprètes l’orchestre de l’opéra de Paris sous la direction de Philippe Gaubert
Versions successives

Bacchus et Ariane op 43 est une musique pour ballet composée par Albert Roussel en 1930 sur un argument d'Abel Hermant.

Il s'agit d'une œuvre de maturité, à peu près contemporaine de sa troisième symphonie. Elle décrit l’enlèvement d’Ariane par le dieu Bacchus et leurs amours.

L’œuvre originale, en deux actes, a été créée par l’orchestre de l’opéra de Paris sous la direction de Philippe Gaubert le avec une chorégraphie de Serge Lifar et des décors de Giorgio de Chirico. Roussel en tira par la suite deux suites pour orchestre, chacune correspondant à un acte du ballet. Elles furent créées par l'Orchestre symphonique de Paris, la première sous la direction de Charles Münch le 2 avril 1933, la seconde sous celle de Pierre Monteux le 2 février 1934.

Suite nº 1Modifier

  1. Allegro con brio (en la majeur, à 4/4): Prélude sur des rythmes de cuivre.
  2. Allegro molto (en ut majeur): Sur un rythme à 3/4 danse des Éphèbes et des Vierges.
  3. Andante et allegro vivace (en mi majeur, à 2/4): Figuration dansée du Labyrinthe alors que Thésée mime sa lutte contre le Minotaure.
  4. Meno allegro, allegro energico: Apparition de Bacchus qui fait tournoyer son manteau au-dessus d'Ariane. Elle s'endort. Thésée et les Éphèbes veulent s'emparer de Bacchus mais le Dieu se dévoile et force Thésée à repartir en mère. Zeus en colère lance un éclair.
  5. Adagio: Danse du songe où Ariane danse avec Bacchus puis il la dépose sur un rocher et s'en va.

Suite nº 2Modifier

  1. Andante (en ré majeur, à 3/4): Ariane dort puis se réveille.
  2. Adagio: Pantomime où Ariane après la surprise tombe dans le désespoir. Elle veut se précipiter dans la mer mais Bacchus surgit et la rattrape dans ses bras.
  3. Allegro (en ut majeur, à 6/8): Scherzo où Bacchus danse seul.
  4. Andante (en ut majeur, à 4/4): Le baiser de Bacchus qui génère la vie sur l'île de Naxos. Suit l'enchantement dionysiaque. Le Thiase défile sur un allegro deciso. Une faune et une ménade tendent une coupe de jus de vigne à Bacchus et Ariane.
  5. Andante (en si mineur, à 4/4 et 12/8): Ariane boit le breuvage puis danse et attire Bacchus.
  6. Moderato pesante (ré bémol majeur, à 10/8): Danse d'Ariane et de Bacchus entrainant avec eux le Thiase.
  7. Allegro brillante (en la bémol majeur, à 4/4): Bacchanale finale. Bacchus couronne Ariane d'astres dérobés aux constellations sur une orchestration éblouissante.

La deuxième suite est la plus connue des deux et est un morceau de choix pour les concerts (elle est d'ailleurs plus fréquemment enregistrée que la première).

Discographie sélectiveModifier

Ballet intégral :

Suites nº 1 et 2 [1]

Voir aussiModifier

Notes e référencesModifier

  1. Dictionnaire des disques et compacts, Diapason Bouquins/Laffont 1988 p.755