Béguinage de Hoogstraten

Béguinage de Hoogstraten
Image illustrative de l’article Béguinage de Hoogstraten
Béguinage de Hoogstraten
Présentation
Culte Catholique
Type Béguinage
Début de la construction 1380
Autres campagnes de travaux Église édifiée entre 1679 et 1687
Style dominant Style baroque pour l'église
Date de désacralisation 1972 : à la mort de la dernière béguine
Protection Patrimoine mondial Patrimoine mondial (1998)
Géographie
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Province Drapeau de la province d'Anvers Province d'Anvers
Commune Hoogstraten
Coordonnées 51° 24′ 08″ nord, 4° 45′ 43″ est
Géolocalisation sur la carte : Province d'Anvers
(Voir situation sur carte : Province d'Anvers)
Béguinage de Hoogstraten
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Béguinage de Hoogstraten

Le béguinage de Hoogstraten fut fondé en 1380, à Hoogstraten, situé aujourd'hui en Belgique, dans la province d'Anvers. Après avoir été au plus bas pendant les guerres de religion, le nombre de béguines atteint son apogée au XVIIIe siècle, où l’on compte une soixantaine de maisonnettes et deux centaines de béguines.

Le déclin s'est ensuite amorcé, la dernière béguine étant morte en 1972. Les maisons du béguinage ont été sauvées in extremis par une association et un musée y siège désormais. Le béguinage de Hoogstraten fait partie des treize béguinages flamands classés en 1998 au Patrimoine mondial.

HistoriqueModifier

Fondé assez tardivement, en 1380, ce béguinage comprend deux plaines, celle au sud étant le résultat d’une extension effectuée en 1636, lorsque les effectifs du béguinage, après avoir été au plus bas pendant les guerres de religion, augmentent rapidement par l’arrivée de béguines de Hollande.

L’apogée se situe au début du XVIIIe siècle, où l’on compte une soixantaine de maisonnettes et deux centaines de béguines. Le déclin s’instaure ensuite, accéléré par l’arrivée des Français à la fin du XVIIIe siècle, et parachevé par la disparition de la dernière béguine en 1972.

PatrimoineModifier

Les maisons sont épargnées de la pioche des démolisseurs, au dernier stade du délabrement, et sont in extremis sauvées par une association.

Vers le nord du béguinage, une de ces maisons, un convent, et deux maisons attenantes, forment aujourd'hui un musée, qui expose notamment des œuvres d’Alfred Ost. L’église, édifiée de 1679 à 1687, sur le modèle de l’église du béguinage de Lierre, est de style baroque, mais d’une facture plutôt sobre, hormis le portail d’entrée. Les vastes baies dans l’élévation du vaisseau central expliquent la luminosité de l’intérieur.

Sur le côté sud du béguinage s’alignent des maisons du XVIIe siècle, tandis que sa face orientale, constituée d’un simple mur et non d’une rangée de maisons, traduit la limite atteinte par l’extension du béguinage au XVIIe siècle.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier