Béchir Manoubi

photographe tunisien
Béchir Manoubi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Béchir Manoubi (arabe : بشير منوبي), né en à Tunis et décédé le dans la même ville, est un reporter-photographe sportif tunisien.

BiographieModifier

Ancien boxeur en catégorie super-léger en 1958[1], il se reconvertit dans la photographie[2] et suit, dès 1960, tous les plus grands évènements sportifs à travers la planète, dont dix Jeux olympiques d'été, dix Jeux méditerranéens, neuf coupes du monde de football et huit coupe d'Afrique des nations[1].

Il est facilement reconnaissable grâce à sa tenue aux couleurs du drapeau de la Tunisie et surtout à son sombrero rapporté du Mexique[2]. Le tout est couvert des différents badges, pin's et accréditations des événements sportifs qu'il a couvert[2]. De toutes les compétitions qu'il a couvertes, il lui est refusé le droit de porter sa tenue à une seule occasion : la coupe du monde de football 1998 en France. Les organisateurs invoquent alors des raisons de sécurité[réf. nécessaire].

Manoubi est hospitalisé en juillet 2005 et opéré d'une tumeur à l'estomac en octobre. Il meurt à son domicile le , à l'âge de 75 ans[2], et se voit inhumé le lendemain[1]. L'agence de presse Tunis Afrique Presse rendit hommage à un « pionnier et figure marquante du reportage sportif en Tunisie et à l'étranger »[1]. Selon son fils Hosni, ses archives comptent quelque deux millions de clichés[1].

RéférencesModifier

  1. a b c d et e « Décès de Bechir Manoubi, reporter photographe star », El Watan,‎ (ISSN 1111-0333, lire en ligne, consulté le ).
  2. a b c et d Faouzi Mahjoub, « Fini les stades pour « Am » Béchir », Jeune Afrique,‎ (ISSN 1950-1285, lire en ligne, consulté le ).

Liens externesModifier