Bård Guttormsson

personnalité politique norvégien
Bård Guttormsson
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Guttorm Åsulvsson (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Ragndid Erlingsdotter (d)
Cécilia Sigurdsdatter (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Ingeborg Bårdsdatter (d)
Sigurd Baardsson (d)
Arnulf Baardsson (d)
Inge II de Norvège
Skúli Bárdarson
Guttorm Baardsson (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Bård Guttormsson de Rein (né vers 1150, est mort ), est un Lenderman, fils du Lenderman Guttorm Åsulvsson de Rein dans Trøndelag et de Sigrid Torkjell.

OrigineModifier

Bård Guttormsson est un des chefs de la faction Birkebeiner. Il a pour ancêtres : Sigurd Syr ,Skúli Kongsfostre , Thorberg Arnason , Tord Foleson , Erling Skjalgsson , Einar Tambarskjelve et Hakon l'ancien.

En effet Snorri Sturluson précise dans la saga du roi Harald Hardråde en évoquant Skúli Kongsfostre c'est-à-dire le « Père adoptif  » que « le roi Olav lui donna en mariage sa parente Gudrun Nefsteinsdatter; sa mère était Ingerid, fille du roi Sigurd Syr et d'Åsta; Ingerid était la sœur du roi Olav le Saint et du roi Harald. Le fils de Skúli et de Gudrun fut Åsolf de Rein [à Rissa, dans le Sør-Trøndelag]. Il épousa Tora, fille de Skapti Ögmundarson. Le fils de Åsolf et de Thora fut Guttorm de Rein, père de Bård, père du roi Inge Bårdson et du duc Skúli »[1]

BiographieModifier

Les Böglunga sögur présentent Bard Guttormsson en ces termes « Il était très riche, beau, doux et calme, et est resté bien. » Dans la Sverris saga il est souvent mentionné, mais il n'est possible que de citer une seule de ses actions personnelle, lorsqu'il tue Vidkun Erlingsson à Bjarkøy. Bård Guttormsson est mentionné pour la première fois en 1181 comme Lendmann. Il participe ensuite à la bataille de Nordnes. À partir de 1181, le roi Sverre reçoit le soutien de Bård Guttormsson qui devient l'un des plus importants partisans du roi. Sa situation éminente semble avoir influencé plus tard les habitants du Trøndelag lorsque son fils Inge Bardsson, est choisi comme roi par les Birkebeiner, en effet comme fils de Bard Guttormsson il est issu des anciens dynastes du Trøndelag et Jarls de Lade comme Einar Tambarskjelve. Le soutien d'un magnat comme Bård de Rein doit avoir été crucial pour que Trøndelag accepte le roi Sverre.

Bård était veuf de sa première épouse Ulvhild lorsque selon la saga de Sverre il rencontre Cécilia Sigurdsdatter la sœur du prétendant qui s'était enfuie de chez son mari Folkvid le Lögsögumad du Värmland « car elle l'aimait un peu ». Sverre de son côté désespérait de rallier le Trondelag à sa cause, et il semble qu'il ait organisé la rupture de l'union entre Cecilia et Folkvid afin de favoriser sa relation avec Bard[2]. Toutefois leur mariage rencontre une forte opposition du clergé très défavorable à Sverre il ne semble finalement avoir eu lieu qu'après la bataille de Fimreite en 1184. Lors de la bataille de Florvåg à Askøy contre « Insulaires », « Eyjarskeggjar ou Øyskjegger » en 1194, Bård est blessé et meurt peu après à Bergen. Son corps est inhumé dans l'église du Christ d'Holmen à Bergen[3].

Unions et postéritéModifier

Bård contracte donc trois unions :

1) Ulvhild Pålsdatter.

  • sans postérité

2) Cécilia Sigurdsdatter (morte vers 1186).

3) Ragnfrid Erlingsdatter

  • Skúli Bárdarson, le futur premier duc de Norvège, Ingeborg Bårdsdatter de Rein et trois autres fils : Sigurd, Åsolf et Guttorm[4]

Notes et référencesModifier

  1. Snorri Sturluson La saga de Harad l'impitoyable, traduite et présentée par Régis Boyer, Petite bibliothèque Payot Paris, 1979, chapitre 98 p. 145
  2. Karl Jónsson La Saga de Sverrir, roi de Norvège traduite, annotée et présentée par Torfil H. Tulinius. Les Belles Lettres, Paris 2010, (ISBN 978-2251-07114-5) préface de Régis Boyer. chapitre 120
  3. Sverris saga , chapitre 120
  4. Böglunga sögur Håkons, Guttorms og Inges saga, chapitre. 11)

SourceModifier

(no) Narve Bjørgo, « Bård Guttormsson På Rein », Norsk biografisk leksikon, consulté le .