Ayer

ancienne commune de Suisse

Ayer
Ayer
Le village d'Ayer vu depuis Bendola.
Blason de Ayer
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton du Valais Valais
District Sierre
Commune Anniviers
Démographie
Gentilé Ayérois
Géographie
Coordonnées 46° 11′ 00″ nord, 7° 36′ 00″ est
Altitude 1 476 m
Superficie 119,07 km2
Divers
Langue Français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Ayer
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Ayer
Géolocalisation sur la carte : canton du Valais
Voir sur la carte administrative du canton du Valais
City locator 14.svg
Ayer
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Ayer est un village et une ancienne commune de Suisse.

HistoireModifier

 
Photo aérienne de Werner Friedli de 1970

Les citoyens de la commune d'Ayer ont accepté à 58 % le , la fusion avec cinq autres communes du Val d'Anniviers : Chandolin, Grimentz, Saint-Jean, Saint-Luc et Vissoie pour former la nouvelle commune d'Anniviers. Cette fusion est effective depuis le .

ToponymieModifier

Le nom d'Ayer a peu varié au cours de l'histoire du village : « Aier » et « Aiers » en 1200, « Ayers » en 1227, « Ayer » en 1245 et 1327. Le mot « Ayer » proviendrait du nom francoprovençal « ayer » signifiant « érable sycomore », un arbre commun dans les régions montagneuses[3].

PopulationModifier

Gentilé et surnomsModifier

Les habitants de la commune se nomment les Ayérois[4].

Ils sont surnommés les Corbeaux et lé Tria-kî (soit ceux qui sont tirés d'un côté à l'autre en patois valaisan, allusion aux querelles de communes voisines dans lesquelles Ayer était entraînée)[4].

DémographieModifier

Évolution de la population d'Ayer entre 1850 et 2008[5],[6]

TourismeModifier

La station de ski de Zinal se trouve sur le territoire de l'ancienne commune.

HéraldiqueModifier

Le blason d'Ayer est officiellement adopté en 1923 et s'inspire d'un buffet sculpté du début du XIXe siècle se trouvant dans la salle bourgeoisiale. Les étoiles représentent les anciens quartiers de la vallée (Ayer, Grimentz, Saint-Luc et Vissoie) et le bouquetin est un symbole d'Anniviers[7].

Les armes d'Ayer se blasonnent ainsi[8] :

« De gueules au bouquetin d'argent passant sur trois coupeaux de sinople, surmonté de quatre étoiles du second (1, 2, 1). »

Notes et référencesModifier

  1. « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2020 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. (fr + de + it) Florence Cattin, Dorothée Aquino-Weber, Max Kully et Andres Max Kristol, Dictionnaire toponymique des communes suisses, Neuchâtel, Centre de dialectologie - Université de Neuchâtel, , 1102 p. (ISBN 9783719313081), p. 113.
  4. a et b Paul Fehlmann, Ethniques, surnoms et sobriquets des villes et villages en Suisse romande, Haute-Savoie et alentour, dans la vallée d'Aoste et au Tessin, Genève, Jullien, , 274 p. (ISBN 2-88412-000-9), p. 8
  5. Office fédéral de la statistique, « Evolution de la population des communes 1850-2000 - Recensement fédéral de la population 2000 », sur Office fédéral de la statistique, (consulté le ).
  6. « Structure de la population, Valais-Suisse » [xls], sur www.ovs.ch (consulté le ).
  7. Armorial valaisan, Zurich, Orell Fuessli, , 304 p. (présentation en ligne, lire en ligne), p. 17.
  8. « Ayer », sur Association valaisanne d'études généalogiques (consulté le ).

Voir aussiModifier

Fonds d'archivesModifier

  • Fonds : Ayer, Commune / Bourgeoisie (15e siècle-20e siècle) [2,89 mètres]. Cote : CH AEV, AC Ayer. Sion : Archives de l'État du Valais (présentation en ligne).

Liens externesModifier