Un American Champion Scout. Les roues surdimensionnées à pneus basse pression sont utilisées sur les pistes non surfacées.

Un avion de brousse est un aéronef d'aviation générale, et plus particulièrement d'aviation de brousse, utilisé pour le fret et le transport de passagers dans les endroits reculés ou les zones peu développées tels que le grand-nord canadien, la toundra d'Alaska, la brousse africaine et l'outback australien. On les utilise lorsque les infrastructures de transport sont inadéquates ou inexistantes[1].

Principales caractéristiquesModifier

Dans la mesure où un avion de brousse est défini par l'usage qui en est fait, une large variété d'appareils de diverses configurations ont été utilisés au fil du temps ; néanmoins, un certain nombre de caractéristiques se retrouvent fréquemment car elles sont particulièrement utiles pour des avions destinés à cet usage :

  • un train d'atterrissage prévu pour recevoir des flotteurs, des skis ou un montage skis + roues pour permettre des usages nautiques ou dans la neige (Alaska, Canada, Russie par exemple) ;
  • de larges pneus à basse pression, permettant d'utiliser des sols accidentés (dont les célèbres « Tundra Tires (en) »). Il n'est pas rare pour un pilote de brousse d'avoir à décoller ou atterrir sur de tels sols ;
  • un train d'atterrissage dit « classique », avec deux roues principales à l'avant et une « roulette » arrière, ce qui diminue le poids et la trainée et permet d'augmenter la charge utile, ainsi que de réduire les contraintes qui s’appliqueraient à une roue de « nez » ;
  • des ailes en position haute afin de faciliter le chargement et le déchargement, notamment à partir de darses ; la position haute permet une meilleure visibilité vers le bas durant le vol et limite les risques de dégâts au moment des atterrissages et des décollages. Durant les opérations de chargement et déchargement les voilures hautes sont moins exposées que les ailes en position basse ;
  • des capacités à utiliser de courtes longueurs de piste, ce que l'on obtient avec des ailes à fort allongement, munies notamment de volets et de slats destinés à améliorer la sustentation à faible vitesse, permettant des roulages courts au moment des atterrissages et décollages.

Quelques avions typiquesModifier

L'année entre parenthèses est celle du premier vol. Cette liste n'est pas exhaustive.

Quelques musées présentent des collections d'avions de brousse :

RéférencesModifier

  1. (en) « Bush planes used in areas where roads do not exist », sur bush-planes.com (consulté le 28 janvier 2016).
  2. Anderson et Downs 2004, p. 82.
  3. Foster 1990, p. 74-79.
  4. Foster 1990, p. 189-191.
  5. Foster 1990, p. 156.
  6. Foster 1990, p. 64-65, 156.
  7. Foster 1990, p. 191, 197.
  8. Foster 1990, p. 43-45.
  9. Cole 1986, p. 4.
  10. Foster 1990, p. 74, 131, 188.
  11. Foster 1990, p. 105, 200.
  12. Foster 1990, p. 173, 190.
  13. Foster 1990, p. 199.
  14. Foster 1990, p. 199, 201.
  15. Foster 1990, p. 202, 207, 210.
  16. Foster 1990, p. 177, 188.
  17. Foster 1990, p. 204.
  18. Foster 1990, p. 107, 115, 138.
  19. Cole 1986, p. 49-55.
  20. Cole 1986, p. 39-42.
  21. Foster 1990, p. 152, 155.
  22. Foster 1990, p. 207-208.
  23. Foster 1990, p. 36-41.
  24. Foster 1990, p. 180.
  25. Foster 1990, p. 101-102, 158, 166, 188.
  26. Foster 1990, p. 180-181.
  27. Foster 1990, p. 95-98.
  28. Foster 1990, p. 142-143, 174, 188.
  29. Foster 1990, p. 195, 198.

BibliographieModifier

  • (en) Frank W. Anderson et Art Downs, The Death of Albert Johnson : Mad Trapper of Rat River, Surrey, BC, Heritage House Publishing Co., (ISBN 1-894384-03-2).
  • (en) Peter Boer, Bush Pilots : Canada's Wilderness Daredevils, Canada, Folklore Publishing, , 236 p. (ISBN 1-894864-12-3).
  • (en) Dermot Cole, Frank Barr : Bush pilot in Alaska and the Yukon, Edmonds, WA, Alaska Northwest Publishing Co., (ISBN 0-88240-314-1).
  • (en) J.A. Foster, The Bush Pilots : A pictoral history of a Canadian phenomenon, Toronto, ON, McClelland & Stewart Inc, (ISBN 0-7710-3245-5).
  • (en) Ronald A. Keith, Bush Pilot with a briefcase : The Happy-go-lucky Story of Grant McConachie, Toronto, ON, Doubleday Canada, , 322 p. (ISBN 0-385-07049-7).
  • (en) Shirlee Smith Matheson, Flying the Frontiers : A Half-Million Hours of Aviation Adventure, Saskatoon, SK, Fifth House, , 250 p. (ISBN 978-1-895618-51-8).
  • (en) Rex Terpening, Bent Props and Blow Pots : A Pioneer Remembers Northern Bush Flying, Madeira Park, BC, Harour Publishing, , 338 p. (ISBN 1-55017-381-2).
  • (en) Bruce West, The Firebirds : How bush flying earned its wings, Ministry of Natural Resources (Ontario), (ASIN B0089GQ3EE).
  • (en) Larry Milberry, Austin Airways : Canada's Oldest Airline, Toronto, ON, CANAV Books, , 160 p. (ISBN 978-0-9690703-3-7).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier