Autoroute A10 (Italie)

autoroute italienne

Autoroute italienne A10
image
carte

Autres noms Autostrada dei Fiori
Autoroute des Fleurs
Historique
Ouverture 1967
Caractéristiques
Longueur 159 km (environ)
Direction est / ouest
Extrémité est Gênes
Intersections
Autoroute italienne A12 Autoroute italienne A7 Autoroute italienne A6 Autoroute italienne A26
Extrémité ouest A8 E 80 Flag of Europe.svg Flag of France.svg Frontière avec la France
Territoires traversés
Villes principales Vintimille, Sanremo, Imperia, Albenga, Savone, Gênes
Carte.
Autoroute A10 près de Gênes.

L’autoroute italienne A10 est plus connue sous son nom d’autoroute des Fleurs (en italien, Autostrada dei Fiori).

C'est sans doute une des autoroutes techniquement les plus difficiles à réaliser, étant constituée presque sans interruption de tunnels et de ponts (les ouvrages d'art constituent 60 % d'un tronçon de 113 km, soit 67 tunnels et 90 ponts).

L'autoroute est à 2×2 voies dans son intégralité. Il est prévu de la compléter par une bretelle, la gronda di Genova, un important projet de contournement dans sa partie finale, par des chantiers qui auraient dû débuter en 2018.

HistoriqueModifier

 
L'autoroute A10 près de Cogoleto : pont de l'ancien tracé vu de la chaussée nord.

Réalisée à la fin des années 1960 et achevée dans les années 1970, elle relie Vintimille et la frontière française à Gênes (autoroute concédée et à péage entre Vintimille et Savone). Elle a été connectée avec l’alors autoroute française A53, également à péage, et ce dès 1969.

Le tronçon Savone-Gênes est concédé à Autostrade per l'Italia. En revanche, une autre concession, plus ancienne, entre la frontière et Savone, d'Autostrada dei Fiori SpA, une société privée qui l'a projetée entre 1962 et 1966. Le premier tronçon ouvert entre Savone et Vintimille date de 1969 (autoroute terminée en 1971).

L’histoire de l’autoroute des Fleurs remonte en réalité dès la fin des années 1950, avec une chaussée unique à trois voies (en circulation alternée), limitée à un seul tronçon entre Pra', un quartier de l’ouest de Gênes, et Albisola. Au début des années 1960, c’était une des rares autoroutes en Italie, avec l’autoroute des Lacs, la Turin-Milan-Brescia, la Padoue-Venise, la Savone-Ceva, la Gênes-Milan, la Florence-Pise, la Rome-Ostie et la Naples-Salerne. En 1964, ce tronçon est prolongé de quelques kilomètres jusqu’à la sortie suivante de Pegli, toujours avec une chaussée unique avec une seule voie large par sens de marche. Le 5 septembre 1967 est ajouté le prolongement entre Pegli et Cornigliano, et entre Savone et Albisola, avec cette fois deux chaussées à 2 fois 2 voies. Avec l’inauguration du pont Morandi, l’autoroute rejoignait Sampierdarena et la sortie Genova Ovest, permettant de relier Gênes et Savone. Enfin, le tronçon Savone-Vintimille est ouvert le 6 novembre 1971.

En France, un tronçon à péage entre Roquebrune et la frontière italienne (première connexion internationale autoroutière payante depuis la France) est ouvert en 1969. Une chaussée seulement est ouverte du côté français et son utilisation est interdite aux poids-lourds jusqu'à l'année suivante, lorsque celle-ci est effectivement doublée. Cette portion française (de Nice à la frontière) ainsi que ses prolongements postérieurs furent initialement numérotés A53.

À Gênes, une portion du pont Morandi, situé immédiatement à l'ouest de l'échangeur de Genova Ovest, commandant l'accès à l'autoroute A7, s'est effondrée le 14 août 2018, à 11h36 heure locale. Un premier bilan évoque plusieurs dizaines de victimes dont au moins 43 morts et 16 blessés d’après le procureur de la République de Gênes et le ministère des Transports italien[1]. Plus de 600 résidents des rues Walter Fillak[2] et Enrico Porro[3] dans le quartier Sampierdarena dont les immeubles sont situés sous le deuxième pylône du viaduc fragilisé en limite du quartier de Rivarolo sont évacuées[4]. La jonction avec l'autoroute A7 au sortir du tunnel est interrompue et la traversée de Gênes, grandement perturbée, fortement déconseillée et déviée vers des itinéraires alternatifs[5].

TracéModifier

A10 - Gênes - Vintimille
Sortie ↓km↓ ↑km↑ Province Route Européenne
    Destination Milan
    Direction Rosignano M. - Roma
  Genova Sampierdarena
0 158 GE  
 
 
  Genova Aeroporto 2 156 GE   
  Genova Pegli 6 152 GE   
  Genova Voltri 11 147 GE   
    Direction Gravellona Toce 13 145 GE  
  Arenzano 20 138 GE  
  Varazze 27 131 SV  
  Celle Ligure 32 126 SV  
  Albisola 36 120 SV  
    Destination Turin 44 114 SV  
  Savona 45 113 SV  
  Spotorno 52 106 SV  
  Orco Feglino 60 98 SV  
  Finale Ligure 63 95 SV  
  Pietra Ligure 68 90 SV  
  Borghetto Santo Spirito 78 80 SV  
  Albenga 81 77 SV  
  Andora 93 65 SV  
  San Bartolomeo al Mare 104 54 IM  
  Imperia est 112 46 IM  
  Imperia ovest 119 39 IM  
  Arma di Taggia 128 30 IM  
  Sanremo ovest 136 22 IM  
  Bordighera 146 12 IM  
  Ventimiglia
  vers Col de Tende - Coni
152 6 IM  
 
      
   Frontière avec la France
158 0     

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier