Ouvrir le menu principal

Auguste Vimar

peintre, sculpteur, dessinateur et illustrateur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vimar.
Auguste Vimar
Vimar Auguste Mariani t XI 1908 portrait.jpg
Auguste Vimar, gravure d'après photo dans Figures contemporaines Album Mariani tome XI, 1908. Gravure non signée.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
МаrseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Nicolas Stanislas Auguste VimarVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Auguste Vimar (1851-1916) est un peintre, sculpteur, dessinateur et illustrateur français.

BiographieModifier

Auguste Vimar nait le à Marseille. Il fait ses études au lycée Thiers[1].

Il est surtout connu pour ses talents d'illustrateur. Il illustra de grands classiques comme Fables de La Fontaine ou des livres de ses amis, comme L'Arche de Noé de Paul Guigou. Il a aussi écrit lui-même et illustré des livres pour enfants, comme Le Boy de Marius Bouillabès ou L'Automobile Vimar.

Il collabora à de nombreux journaux dont le Figaro illustré, Le Rire, Mon journal, Le Journal du dimanche[2], La Vedette[3], La Provence artistique & pittoresque[4].

Il influença Benjamin Rabier[5].

Auguste Vimar meurt le à Marseille[6].

ŒuvresModifier

Texte et illustrations par VimarModifier

  • L'Automobile Vimar, 1897 disponible sur Gallica
  • En automobile, Librairie du Figaro, 1902.
  • ABCD: La ménagerie de Bébé, les lettres enseignées par les bêtes, Librairie Ch. Delagrave, 1902.
  • La Poule à poils, Paris, H. Laurens, 1904 disponible sur Gallica ; réédition Éditions Plumes & Crayons, 2017 (ISBN 9791097269067)
    • Curly-haired hen, traduction de Nora Kathleen Hills, New York, Desmond FitzGerald Inc., 1914 [lire en ligne] ; rééd. New York, Grosset 1938
  • Le Boy de Marius Bouillabès, Paris, H. Laurens, 1906 disponible sur Gallica
  • Clown, Paris, H. Laurens Paris 1911.
    • Clown : The Circus dog, Chicago, Reilly & Britton, 1917, traduction de Nora Kathleen Hills [lire en ligne]
  • Les Leçons de choses du petit coloriste, Paris, H. Laurens,
  • Les Petits Animaux de la basse-cour, Paris, H. Laurens disponible sur Gallica

Illustrés par VimarModifier

  • Bouliana, 1874 [7]
  • P. Guigou : L'Arche de Noé, Paris, Plon, 1894 [lire en ligne]
  • H Signoret : La Légende des bêtes, Plon Nourrit et Cie, vers 1895.
  • Eugène Mouton: Les Vertus et les Grâces des Bêtes. Zoologie morale Mame Tours, 1895 disponible sur Gallica
  • E. Mouton : Le Supplice de l'opulence, frontispice en couleur par Auguste Vimar, Ollendorff, 1895
  • P. Guigou : L'Illustre dompteur, Plon Nourrit et Cie, 1895 disponible sur Gallica
  • E. Mouton : Le Dernier des lions, Librairie Delagrave, 1896 disponible sur Gallica
  • P. Guigou : Pierrot dompteur, Le Figaro illustré disponible sur Gallica
  • Fables de La Fontaine éditions maison Alfred Mame et fils Tours, 1897 disponible sur Gallica
  • Fables de Florian, vers 1898 disponible sur Gallica
  • J. Claretie : L'Oie du Capitole, Société française d'édition d'Art, 1899 disponible sur Gallica
  • Contes de Perrault, coll., Paris, H. Laurens, vers 1900 disponible sur Gallica
  • Fables de Lachambeaudie, Librairie Delagrave, 1902 disponible sur Gallica
  • Camille Lemonnier : Les Maris de Mlle Nounouche, histoire de chats, H. Floury, 1906.
  • H. Signoret: Mardi gras des animaux, Paris, F. Juven, vers 1910.
  • G. Galland : La Grève des animaux, histoire vraie inventée, Tours, Maison Alfred Mame et fils, vers 1910 disponible sur Gallica
  • Le Roman du Renard, Paris, H. Laurens, 1909 ; réédition Frédéric Douin Editions, 2014 (ISBN 9782354981099) ; réédition Beauchesne, 2017 (ISBN 9791097269050)

Sculptures et bronzes de VimarModifier

  • Éléphant et Orang outan (bronze de Siot-Decauville) 1900[8]
  • Ane qui braie ou Retour du marché (Siot-Decauville) 1903[9]
  • Cheval échappé (Siot-Decauville, ensuite Colin) 1902[9]
  • Un philosophe (qui représente un âne couché) (Barbedienne) 1901[9]
  • La ruade (Siot-Decauville, ensuite Colin) 1906
  • Amazone ou En passant (Siot-Decauville) 1913
  • Mes chiens (un presse-papiers représentant un groupe de chiens) (Siot-Decauville) 1908
  • Cheval de bohémiens et singes (Siot-Decauville)
  • Jeune cavalière (sa nièce Jacqueline Chéruit, fille de la couturière Louise Chéruit) (exemplaire unique en bronze)
  • Singe et pichet (manufacture nationale de Sèvres)

Cartes postalesModifier

Musées possédant des tableaux de VimarModifier

  • Béziers : Promenade dans le parc[11]
  • Marseille : Causerie de chiens (exposé en 1885 au Salon des artistes français à Paris)
  • Marseille : La Leçon de chant (exposé en 1879 au Concours régional de Marseille)
  • Dijon : Ma chienne (exposé en 1891 à la Société nationale des beaux-arts, don du baron de Rothschild)[12]
  • Digne : Intérieur d'écurie[13]

ExpositionsModifier

  • « Auguste Vimar (1851-1916) », dessins, 2004, Paris, Galerie Alfa

BibliographieModifier

  • Muriel P. Lee, The French Bulldog, i5 Publishing, 2012, p. 178 lire sur Google Livres
  • Jérôme Doucet, « Le peintre animalier Auguste Vimar », la Revue Illustrée, 1er mars 1904, avec des reproductions d’œuvres de Vimar [lire en ligne]
  • José Silbert, « Auguste Vimar », Mémoires de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Marseille, 1916, p. 259-263 disponible sur Gallica
  • Yveling Rambaud[note 1], Silhouettes d'artistes : avec portraits dessinés par eux-mêmes, Société française d'éditions d'art, 1899, p. 275-276 disponible sur Gallica

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pseudonyme de Frédéric Gilbert.

RéférencesModifier

  1. Pierre Échinard, Sylvie Orsoni, Marc Dragoni, Le Lycée Thiers : 200 ans d'histoire, Édisud, 2004, p. 77 lire sur Google Livres
  2. disponible sur Gallica
  3. La Vedette : politique, sociale et littéraire, 2 deptembre 1899 disponible sur Gallica
  4. disponible sur Gallica
  5. Jean-Marie Embs, Philippe Mellot, 100 ans de livres d'enfant et de jeunesse : 1840-1940, Éditions de Lodi, 2006, p. 63 lire sur Google Livres
  6. http://data.bnf.fr/10719030/auguste_vimar/
  7. Le Caducée. Souvenirs Marseillais, Provençaux et autres, 1883, p. 360 lire sur Google Livres
  8. Stéphane Richemond, Les salons des artistes coloniaux: suivi d'un dictionnaire des sculpteurs, Éditions de l'Amateur, 2003, p. 125
  9. a b et c Figures contemporaines, tirées de l'album Mariani, vol. 11, p. 264 disponible sur Gallica
  10. Jean-Marie Milleriri« Auguste Vimar, un illustrateur colonial », Images & Mémoires, bulletin n° 29, 2011
  11. Charles Labor, Musée de la Ville de Béziers : liste et explication des objets d'art qui y sont exposés, 1884, p. 44 disponible sur Gallica
  12. INHA
  13. marseillesculptee

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :