August Querfurt

artiste autrichien
August Querfurt
Image dans Infobox.
Naissance
Décès
Activité
Lieux de travail

August Querfurt, né en à Wolfenbüttel et mort en à Vienne, est un peintre allemand, spécialisé dans les scènes de chasse et de bataille.

BiographieModifier

August Querfurt est formé d'abord par son père Tobias Querfurt, peintre paysagiste et animalier, puis devient l'élève de Georg Philipp Rugendas à Augsbourg. Sa présence est attestée à Vienne à partir de 1743 ; en 1752, il est élu membre honoraire de l'Académie des beaux-arts de Vienne.

Querfurt peint principalement des tableaux de bataille à la manière de Jacques Courtois, Philips Wouwerman ou son maître Rugendas. Il peint notamment pour le duc Charles-Alexandre de Wurtemberg un cycle composé de douze tableaux de batailles, dont les deux tableaux colossaux de 11 mètres sur 4 mètres, La bataille de Belgrade et La bataille de Höchstädt. Pour l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche (1717-1780), il compose un cycle de huit peintures représentant les événements de la Guerre de Succession d'Autriche.

Œuvres (sélection)Modifier

 
La Bataille de Kolin
 
Portrait du duc Charles-Alexandre de Wurtemberg
  • Revue de troupes, vers 1749, huile sur toile, 173 x 183 cm, Vienne, Musée d'histoire militaire ;
  • La Bataille de Kolin, vers 1760, huile sur toile, 118 × 187 cm, Vienne, Musée d'histoire militaire[1].
  • Portrait du duc Karl Charles-Alexandre de Wurtemberg, huile sur toile, Ludwigsburg, château.
  • Attaque par un cavalier, huile sur toile, Saint-Pétersbourg, Musée de l'Ermitage.
  • Scène de bataille, huile sur toile, Saint-Pétersbourg, Musée de l'Ermitage.
  • Départ pour la chasse, huile sur bois, Vienne, Belvédère.
  • Bataille de l'armée impériale contre l'armée turque, Varsovie, Palais Łazienki.
  • Cavaliers au repos, huile sur bois, Bordeaux, Musée des Beaux-Arts[2].

Notes et référencesModifier

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « August Querfurt » (voir la liste des auteurs).
  1. (de) Johann Christoph Allmayer-Beck, Das Heeresgeschichtliche Museum Wien. Saal II - Das 18. Jahrhundert bis 1790, Salzbourg, Kiesel Verlag, 1983 (ISBN 3-7023-4012-2), p. 24.
  2. Notice no 000PE021951, base Joconde, ministère français de la Culture.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (de) Constantin von Wurzbach, « Querfurt, August », dans Biographisches Lexikon des Kaiserthums Oesterreich, Vienne, 1872, vol. 24, p. 144–146 Lire en ligne.
  • (de) Joseph Eduard Wessely, « Querfurt, August », dans Allgemeine Deutsche Biographie (ADB), Leipzig, 1888, vol. 27, p. 39 En ligne sur Wikisource.
  • (de) Hanns-Conon von der Gabelentz, « Ein Schlachtenbild von August Querfurt im Staatlichen Lindenau-Museum zu Altenburg », dans Festschrift, Johannes Jahn, 1957, p. 261-265.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :