Atlas van Loon

L'Atlas van Loon est un ensemble d'atlas géographiques réalisé pour Frederik Willem van Loon et comptant vingt-quatre volumes connus.

Atlas van Loon
Nova et Accuratissima Terrarum Orbis Tabula (J.Blaeu, 1664).jpg
Carte du monde de Blaeu, premier livre de l'Atlas Van Loon (1664)
Titre
Atlas van Loon

Le commanditaireModifier

Frederik Willem van Loon (1644-1708) est un riche amstellodamois qui occupait de hautes fonctions dans une banque de change. Il était également membre du conseil communal de la ville d'Amsterdam.

N'étant pas satisfait de l'exécution standard des atlas de Joan Blaeu, il demande au relieur Albert Magnus (1642-1689) d'exécuter pour sa collection d'atlas la reliure la plus luxueuse imaginable. Vingt-quatre volumes de ses atlas sont tous reliés de façon identique en maroquin rouge, la devise et les armoiries familiales estampillées en or. Les cartes de l'atlas sont toutes joliment colorées à la main rehaussées d'or. Il fait construire un cabinet en bois d'olivier, aujourd'hui disparu, afin d'abriter sa collection d'atlas.

DescriptionModifier

L'Atlas van Loon est un ensemble de vingt-quatre volumes de cartes géographiques dont dix-huit sont conservés au Nederlands Scheepvaartmuseum (Musée néerlandais de la marine). Les dix-sept premiers volumes proviennent de la collection du bibliophile Anton Mensing[1].

Volumes conservés au Nederlands Scheepvaartmuseum
  • Volumes I à IX : la version néerlandaise du Grooten Atlas (Atlas Maior) de Joan Blaeu, publiés de 1663 à 1665
  • Volumes X à XII : trois volumes datant de 1663, cartes et vues des États pontificaux, de la ville de Rome et du royaume de Naples et de Sicile
  • Volumes XIII et XIV : deux tomes de la version française du Grooten Atlas, France et Suisse, datant tous deux de 1663
  • Volumes XV et XVI : deux atlas des villes des Pays-Bas du nord et du sud, de la série Tooneel der Steeden de Blaeu de 1649
  • Volume XVII : l'atlas maritime Zee-atlas ofte water-wereld de Pieter Goos (en) (1676)
  • Volume XVIII : l'édition française de l'atlas maritime Zeeatlas de Johannes Janssonius[2] (1657)
Volumes de la collection dans d'autres mains
  1. Flandria illustrata[3] de Sandérus, partie II, (1644), conservé à la Koninklijke Bibliotheek à La Haye.
  2. Rerum per octennium de Barlaeus (1644) (collection privée).
  3. Atlas du monde maritime de Johannes Janssonius, partie 5 de son Franse Atlas Novus, fait partie de la collection de l'Allemand Otto Schäfer mais est actuellement en prêt au Nederlands Scheepvaartmuseum et est le dix-huitième volume de l'Atlas van Loon.
  4. Théâtre du Monde VI contenant le vieil monde de Janssonius, partie 6 de son Franse Atlas Novus, conservé à la Bibliothèque universitaire d'Amsterdam (Universiteitsbibliotheek van Amsterdam (nl)).
  5. Nieuwe groote zeespiegel de Pieter Goos (en) (1641), conservé à la Bibliothèque universitaire d'Amsterdam.
  6. Les deux volumes du Theatrum Statuum Sabaudiæ de Blaeu (1682) (collection privée).

Galerie d'imagesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

BibliographieModifier

  • G.J.D. Wildeman[4], « De 'Atlas van Loon' in het Scheepvaartmuseum », in: Caert-Thresoor, Alphen aan den Rijn : Stichting Ondersteuning, 15e année, n° 3, 1996, pp. 75-76
  • H. de la Fontaine Verwey, « De binder Albert Magnus en de verzamelaars van zijn tijd », in: Uit de wereld van het boek II : Drukkers, Liefhebbers en Piraten in de zeventiende eeuw, Amsterdam : Nico Israel, 1976, pp. 147-169
  • C. Koeman, Atlantes Neerlandici, Amsterdam: Theatrum Orbis Terrarum, 1967-1971
  • Verzameling-Mensing in het Scheepvaartmuseum Amsterdam, Amsterdam, 1923

Notes et référencesModifier

  1. Anton Mensing (1866-1936) était employé chez le commissaire-priseur et libraire amstellodamois Frederik Muller (1817-1881) auquel il a succédé. Il a rassemblé une importante collection de manuscrits, incunables et de livres anciens.
  2. Le Zeeatlas de Johannes Janssonius a été vendu le 1er novembre 1995 chez Sotheby's New York.
  3. Claude Sorgeloos, « Antonius Sanderus, Flandria illustrata », dans P. Delsaerdt, J.-M. Duvosquel, e.a. (réd.), Cent trésors de la Bibliothèque royale de Belgique, Bruxelles, 2005, n° 61 ([PDF] en ligne).
  4. Wildeman est le bibliothécaire du Scheepvaartmuseum

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (nl) Cartes et dessins digitalisés de l'Atlas Van Loon
    • Volume I: Atlas Maior I - Europe du Nord et de l'Est
    • Volume II: Atlas Maior II - Allemagne et Europe centrale
    • Volume III: Atlas Maior III - Les Pays-Bas
    • Volume IV: Atlas Maior IV - Angleterre et Pays de Galles
    • Volume V: Atlas Maior V - Écosse et Irlande
    • Volume VI: Atlas Maior VI - France
    • Volume VII: Atlas Maior VII - Italie et Grèce
    • Volume VIII: Atlas Maior VIII - Espagne, Portugal, Afrique et Amérique
    • Volume IX: Atlas Maior IX - Asie
    • Volume X: Cités italiennes I - les États pontificaux
    • Volume XI: Cités italiennes II - Rome
    • Volume XII: Cités italiennes III - Naples et Sicile
    • Volume XIII: édition française de l'Atlas Maior VII - France
    • Volume XIV: édition française de l'Atlas Maior VIII - France et Suisse
    • Volume XV: Tooneel der Steeden I - cités et fortifications de la République allemande
    • Volume XVI: Tooneel der Steeden II - cités et fortifications des Pays-Bas espagnols
    • Volume XVII: Zee-atlas ofte water-wereld de Goos
    • Volume XVIII: Zeeatlas de Janssonius
  • (nl) Atlassen uit het Scheepvaartmuseum sur geheugenvannederland.nl