Atayal (langue)

langue formosane

Atayal
ʔətajal
Pays Taïwan
Région Montagnes du Nord
Nombre de locuteurs 84 300 (en 2002)[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 tay
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF tay

L’atayal (autonyme ʔətajal) est une langue austronésienne de la branche des langues formosanes parlée dans le Nord de Taïwan.

Répartition géographiqueModifier

L'atayal est la langue minoritaire de Taïwan parlée sur la plus grande étendue géographique. Elle est parlée dans le centre de l'île, dans les préfecture de Nantou et Taichung, vers le sud dans les préfectures de Hsinchu et Miaoli, comme vers le nord dans celle de Taipei et Taoyuan[2].

DialectesModifier

L'atayal se divise en deux groupes de dialectes, le squliq et le c’uli. Ce dernier est présenté comme étant plus conservateur que le squliq[2].

ÉcritureModifier

Comme les autres langues minoritaires de Taïwan, l’atayal est doté d'une écriture basée sur l'alphabet latin.

PhonologieModifier

Les tableaux présentent les voyelles[3] et les consonnes[4] de l'atayal.

VoyellesModifier

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] u [u]
Moyenne e [ɛ] ə [ə] o [ɔ]
Ouverte a [a]

ConsonnesModifier

Bilabiales Dentales Alvéolaires Vélaires Uvulaires Glottales
Centrales Latérales
Occlusives p [p] t [t] k [k] q [q] ʔ [ʔ]
Fricative Sourde s [s] x [ x] h [h]
Sonore b [β] z [z] g [ɣ]
Affriquée ts [t͡s]
Nasale m [m] n [n] ŋ [ŋ]
Liquide r [r] l [l]
Semi-voyelle w [w] j [ j]

Notes et référencesModifier

  1. Selon Ethnologue.com. Ce chiffre correspond sans doute à la population atayal et non au nombre de locuteurs.
  2. a et b Chang 2000, p. 364.
  3. Chen, 1992, p. 3.
  4. Chen, 1992, p. 2.

SourcesModifier

  • (zh) Chen Kang, 1992; Taiwan Gaoshanzu Yuyan, Zhongguo Minzu Xuéyuàn Chubanshe (ISBN 7-81001-263-0)
  • (en) Lilian M. Huang, 2000, Verb Classification in Mayrinax Atayal, Oceanic Linguistics 39:2, p. 364-390.

Liens externesModifier