Association suisse des locataires

organisation non-gouvernementale
Association suisse des locataires
upright=Article à illustrer Organisation
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Domaine d'activité
Siège social
Pays
Organisation
Président
Secrétaire général
Natalie Imboden (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

L'Association suisse des locataires (ASLOCA) est l'association suisse défendant les locataires.

HistoireModifier

Le , sur l'initiative de l'Association genevoise de défense des locataires, a eu lieu à Bienne le premier congrès national des locataires qui réunit 25 délégués d'associations de locataires en Suisse et qui décident de créer la Ligue suisse des locataires. Son comité directeur siégeait à Zurich, mais les sections locales et régionales restaient indépendantes sur leurs activités[1].

En 2015, l'ASLOCA compte 215 000 membres[2].

ObjectifsModifier

L'ASLOCA a pour objectifs de regrouper et représenter les locataires, de défendre leurs intérêts collectifs vis-à-vis des milieux immobiliers et des autorités, d'informer les locataires sur leurs droits, et de défendre les intérêts individuels de ses membres lors de litiges avec le propriétaire de leur logement ou local commercial, souvent représenté en Suisse par une régie (gérance).

OrganisationModifier

L'ASLOCA, organisation faitière nationale, se compose de sections cantonales regroupées en trois organisations faîtières correspondant aux régions linguistiques alémanique (Schweizerischer Mieterinnen-und Mieterverband, MV), romande (Fédération romande des locataires, ASLOCA Romande), et suisse italienne (Associazione Svizzera inquilini, ASI).

Le président de l'ASLOCA Suisse est l'avocat et conseiller national Carlo Sommaruga. Il est également secrétaire général de l'ASLOCA Romande.

La secrétaire générale de l'ASLOCA Suisse est Natalie Imboden.

JournalModifier

Droit au logement, le journal de l'ASLOCA Romande, paraît cinq fois l'an. Il est tiré à 91000 exemplaires et envoyé à tous les membres.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier