Association générale interprofessionnelle de prévoyance et d'investissement

AGIPI
Logo de l'organisation
Situation
Création
Type Association
Siège 12 Avenue Pierre Mendès-France, 67300 Schiltigheim
Dirigeant François Pierson

Site web [1]

AGIPI (association générale interprofessionnelle de prévoyance et d'investissement), fondée en 1976, est une association d’assurés souscriptrice de contrats d’assurance pour la retraite, l’épargne, la prévoyance et la santé. En 2020, elle compte près de 620 000 adhérents et plus de 830 000 adhésions, pour 20 milliards d'euros d'épargne confiée en gestion[1].

En tant que partenaire d’AXA, AGIPI propose principalement des solutions de prévoyance individuelle, de retraite complémentaire aux travailleurs non salariés ou aux salariés, des solutions d’épargne et des solutions de santé individuelle.

Présentation modifier

En 1976, AGIPI est fondée par des médecins professionnels, libéraux et indépendants en partenariat avec Drouot qui deviendra par la suite AXA. Parmi les cofondateurs : l'architecte Jean Dick (président de 1976 à 1989), le docteur François-Xavier Walter (président de 1989 à 2002) et Claude Fath (président de 2002 à 2013)[2].

AGIPI est régie par les articles 21 et suivants du Code civil local en vigueur en Alsace-Moselle. Elle est inscrite au registre des associations de Schiltigheim, volume XXI, no 1049[3].

Aujourd’hui encore, le siège social et administratif de l’association est à Schiltigheim. La direction est à Paris.

Historique modifier

Le 10 février 1976, les statuts sont déposés au Journal Officiel[2].

En 2012, l'association comptait plus de 500 000 adhésions[4] dont plus de 80 000 entrepreneurs[5].

En 2013, François Pierson a été élu président d’AGIPI par le conseil d’administration. [6]

En 2014, AGIPI revendiquait gérer une épargne totale de 15 milliards d'euros.

Le 7 février 2015, la création du fonds de dotation AGIPI est publiée au Journal Officiel[7]. Le fonds de dotation a pour mission de sélectionner et de financer des projets « contribuant à replacer l'humain au cœur de l'expertise médicale, du soin et de la prise en charge des personnes fragilisées à la suite d'une maladie ou d'un accident, et permettre ainsi la collaboration entre la médecine conventionnelle et les médecines complémentaires. »

En 2015, AGIPI a franchi le cap des 600 000 adhésions. Elle revendiquait alors une épargne gérée totale de 16 milliards d’euros[8].

En mai 2016, l’association s’est dotée d’une nouvelle identité visuelle[9].

En 2017 :

  • AGIPI a refondu son offre en mettant notamment en avant la possibilité d’investir dans des entreprises répondant aux critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) et dans des PME / ETI situées dans les régions françaises[10].
  • L’association lance AGIPI Lab, le laboratoire des indépendants et des entrepreneurs[11], pour observer et analyser les transformations de l’entrepreneuriat et du travail indépendant.
  • AGIPI lance le premier baromètre annuel de la prise de risque des entrepreneurs et indépendants.

En 2018 :

  • AGIPI s’associe à l’école de commerce et de management Kedge pour lancer la chaire de recherche Agipi-Kedge sur "le travail indépendant et les nouvelles formes d’entrepreneuriat"[12].
  • L’association lance d’une nouvelle offre de prévoyance, CAP Entrepreneur, dédiée aux entrepreneurs qui se lancent[13].
  • AGIPI lance « Génération entrepreneurs, prix AGIPI pour un monde durable », un concours destiné à élire dans six grandes villes de France les startups les plus innovantes. Les entreprises candidates doivent respecter l’un des 17 objectifs de développement durable fixés par l’ONU Organisation des Nations Unies[14]

En 2019 :

  • AGIPI reçoit le Label Excellence pour son contrat d’épargne-retraite PAIR, décerné par les Dossiers de l'épargne[15].
  • AGIPI lance en octobre 2019 le FAR PER, un nouveau plan d’épargne-retraite ouvert aux salariés et indépendants, à la suite de l’entrée en vigueur de la loi Pacte[16]. C’est l’un des premiers acteurs, et la première association d’assurés, à lancer un PER.
  • L’association lance, entre le 4 novembre et le 10 décembre 2019, une consultation des adhérents AGIPI sur la grande tendance qui marquera 2020 parmi : la santé, le digital et la transition énergétique[17]. Le 20 décembre 2019, les adhérents désignent la transition énergétique comme tendance de l’année 2020[18]
  • AGIPI lance son podcast « AGIPI, l’ Épargne et Moi » le 18 novembre 2019, une série documentaire qui associe des points de vue d’experts et des informations concrètes, et  vise à renseigner les adhérents AGIPI et le grand public sur des sujets liés à l’épargne et à l’investissement [19]

En 2020, l'association s'est mobilisée pour venir en aide et soutenir ses adhérents durant la crise du Covid-19 :

  • AGIPI met en place le Fonds de Solidarité AGIPI Covid-19 : l'association prévoit un dispositif d'aide financière pour ses adhérents au contrat de prévoyance CAP les plus impactés par la pandémie COVID-19. La dotation de ce fonds est élevée à 25 milliards d'euros[20].
  • AGIPI a apporté un soutien financier à plusieurs institutions de recherche médicale, qui œuvrent à la recherche sur le COVID-19 : l'Institut Pasteur, l'hôpital Européen Georges Pompidou, le CHU Amiens-Picardie, et la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM)[21], ainsi qu'à la startup Poly-Dtech, lauréat du prix AGIPI Monde Durable en janvier 2020[22].

En dehors du contexte du COVID-19, AGIPI lance plusieurs initiatives et obtient différents labels sur ses contrats :

  • AGIPI reçoit le label d'Excellence 2020 décerné par les Dossiers de l'Epargne, catégorie Prévoyance Madelin pour son contrat de prévoyance CAP[23].
  • En juin 2021, AGIPI annonce ajouter à son contrat de prévoyance « CAP » une « garantie violences conjugales »[24]. Cette garantie prévoit un numéro de téléphone dédié ouvert 24h/24 et 7j/7, un soutien psychologique, une protection juridique et une prise en charge spécifique en cas d'incapacité de liée à une violence conjugale. Il s'agit du premier contrat de prévoyance en France proposant une telle garantie[25].
  • AGIPI obtient le « Label Relance » pour son UC « Agipi Régions Solidaire »[26].

Missions modifier

L’objet statutaire de l’association publié au JO le 10 février 1976 dispose qu’AGIPI va « réaliser toute action et toute réforme apte à procurer ou à améliorer la garantie contre les divers risques sociaux et éclairer ses membres sur toutes les possibilités qui leur sont ouvertes dans le domaine de la prévoyance collective »[2].

Engagements en faveur de l’ISR modifier

L’association AGIPI est engagée en faveur de l’investissement socialement responsable (ISR)[27]. Elle fait partie des membres fondateurs de Finance for Tomorrow, communauté d’acteurs privés, publics et institutionnels engagés dans la transition vers une économie durable[28].

AGIPI a également été le premier acteur à proposer une SICAV labellisée ISR en avril 2017 et à créer un mandat de gestion pilotée ESG[29], permettant aux adhérents d’investir dans plus de 17 unités de compte (UC)* labellisées ISR.

AGIPI a lancé en novembre 2019 une consultation de ses adhérents sur l’unité de compte AGIPI Grandes Tendances, leur proposant de choisir, parmi certaines tendances, celle qui selon eux marquera l’année 2020. AGIPI Grandes Tendances est une unité de compte de la gamme financière AGIPI investie dans 10 fonds représentant les 10 tendances de demain sur le plan économique, social, démographique ou technologique. Au sein de ces 10 tendances, la société BFT IM en a sélectionné 3 pour leur attractivité au regard du contexte économique et financier actuel : la santé, le digital et la transition énergétique.

L’association AGIPI souhaite ainsi montrer qu’à travers son investissement, chaque adhérent peut donner du sens à son épargne, car il est acteur du changement de la société en participant au financement d’entreprises de l’économie réelle qui œuvrent pour un monde plus responsable et durable.»[16]

Le 20 décembre 2019, les adhérents ont désigné la transition énergétique comme tendance de l’année 2020[17]. Elle sera surpondérée de 5 % pendant un an dans le portefeuille de l’unité de compte AGIPI Grandes Tendances. Les 9 autres tendances resteront équipondérées.

Le 7 janvier 2021, AGIPI annonce que le fonds « Agipi Monde Durable » devient l'une des premières unités de compte (UC) carbone compensé du marché français[30]. Accessible dans chaque contrat, elle est compensée par le financement du projet de reforestation « Kasigau Corridor REDD+ »[31] au Sud du Kenya, piloté par BNP Paribas Asset Management.

Fonctionnement modifier

L’association développe ses propres produits et négocie avec AXA pour adapter ses contrats aux attentes de ses adhérents ainsi qu’aux évolutions de la législation et de la réglementation en matière de garanties et de services.

AGIPI informe ses adhérents des évolutions de son environnement, de l’actualité financière et de la vie de l’association en diffusant le magazine « AGIPI références »[32] et la lettre d’information mensuelle « AGIPI.info ». Ses adhérents peuvent suivre l’actualité de l’épargne, de la retraite, de la prévoyance et de la santé sur les blogs thématiques de l’association : assurancevie-agipi.com, prevoyance-agipi.com et retraite-agipi.com.

L’association développe ses propres produits gérés par un centre de gestion dédié à ses contrats, la société ADIS, qui emploie environ 600 personnes en Alsace[33],[34].

Gouvernance modifier

Instances de gouvernance modifier

Le fonctionnement d’AGIPI s’effectue au travers de deux instances principales, le conseil d’administration et le bureau[35].

Conseil d’administration   modifier

Il détermine les grandes orientations de l’association, se réunit au moins trois fois par an et, plus généralement, chaque fois que l’intérêt de l’association l’exige. Il est composé des représentants des adhérents, et des représentants de l’assureur.

Bureau de l’association modifier

Il assure la direction opérationnelle d’AGIPI : il prend les décisions importantes et décide de la politique d’investissement des fonds propres de l’association.

Comités de suivi modifier

Pour renforcer la représentativité des adhérents, AGIPI s’appuie sur des comités de suivi[35]. Comme le conseil d’administration, ils regroupent des représentants des assurés et de l’assureur.

  • Le comité de gestion financière examine la gestion financière de chacun des supports d’investissement AGIPI et étudie la création éventuelle de nouveaux supports d’investissement.
  • Le comité de gestion paritaire a pour objet principal d’étudier les résultats techniques et financiers des contrats, de débattre de leur évolution et de faire les propositions appropriées au conseil d’administration.
  • Le comité de suivi des rentes examine les résultats de la gestion financière et technique des contrats et détermine la revalorisation des rentes en cours de service.
  • Le comité médical regroupe des médecins de diverses spécialités. C’est une instance de recours, de conseil et de conciliation pour les adhérents en matière d’appréciation des dossiers médicaux.
  • Le comité d’audit et des rémunérations veille à la bonne gouvernance de l’association.

Assemblée générale annuelle modifier

L’assemblée générale annuelle se tient généralement à la fin du 1er semestre. Les adhérents sont invités à s’exprimer sur les grandes orientations et les résultats de l’association. Son rôle est d’approuver les comptes de l’exercice écoulé, de délibérer sur l’ordre du jour et de se prononcer sur les nominations des membres du conseil d’administration.

Le laboratoire des indépendants et des entrepreneurs et le baromètre AGIPI modifier

En avril 2017, AGIPI a créé un laboratoire dédié aux travailleurs indépendants et aux entrepreneurs, qui représentent plus de la moitié de ses adhérents, afin d’observer et d’analyser les transformations de l’entrepreneuriat et du travail indépendant, et d’étudier les problèmes auxquels ils sont confrontés en matière d’épargne, de retraite, de prévoyance et de santé et d’inscrire ces problématiques dans le débat public[36].

Appelé AGIPI Lab, ce laboratoire s’appuie sur deux outils d’étude et d’analyse : la chaire de recherche AGIPI Kedge pour étudier le nouvel environnement des entrepreneurs et indépendants, et le baromètre AGIPI OpinionWay de la prise de risque et indépendants et des entrepreneurs, publié chaque année :

  • 1er baromètre réalisé du 17 octobre au 7 novembre 2016 sur un échantillon de 803 indépendants, chefs d’entreprise, dirigeants et artisans-commerçants, à la tête de structures de 0 à 9 salariés du secteur privé[37]. L’étude met en avant la prise de risque inhérente à l’entrepreneuriat et les inquiétudes des entrepreneurs et indépendants face à une baisse éventuelle de leurs revenus et face à la perspective de la retraite[38].
  • 2e baromètre réalisé du 16 octobre au 8 novembre 2017 sur un échantillon de 802 indépendants, chefs d’entreprise, dirigeants et artisans-commerçants, à la tête de structures de 0 à 9 salariés du secteur privé[39]. Ce baromètre révèle que les risques financiers et les risques personnels font partie des principales préoccupations des indépendants et entrepreneurs[40].
  • 3e baromètre de la prise de risque des entrepreneurs et indépendants, réalisé du 7 au 29 novembre 2018 sur un échantillon de 800 indépendants, chefs d’entreprise, dirigeants et artisans-commerçants à la tête de structures de 0 à 9 salariés du secteur privé[41]. L’étude montre que les entrepreneurs appréhendent bien les risques financiers mais que « seuls 28 % des dirigeants ont pris le temps de mesurer les risques autres que financiers » (santé, surcharge de travail...)[42]
  • 4e baromètre AGIPI OpinionWay de la prise de risque des entrepreneurs et indépendants réalisé en 2019, sur la perception de la retraite par les indépendants et les entrepreneurs : baisse des revenus, couverture du risque, grand âge et réforme des retraites. L’étude montre notamment que seul 1 indépendant/entrepreneur sur 4 connaît en profondeur les modalités de son régime de retraite, que 56% des répondants se disent préoccupés par une baisse importante de leurs revenus à la retraite, et que 60 % estiment être couverts pour faire face à cette éventualité[43].

Les Rencontres AGIPI modifier

AGIPI organise chaque année des soirées régionales appelées les Rencontres AGIPI dans différentes villes de France. L’association fait appel lors de ces soirées à des intervenants issus du monde politique, à des entrepreneurs engagés ou encore à des chercheurs pour débattre sur des sujets liés à la protection sociale, l’épargne et l’entrepreneuriat.

  • Entre juin et novembre 2016, les Rencontres AGIPI avaient pour thème « La retraite individuelle face aux chocs du futur » et ont eu lieu dans les villes de Lens, Lyon, Bordeaux et Caen. Parmi les intervenants lors des conférences débats se trouvent l’économiste Michel Godet et le sociologue Serge Guérin.
  • Entre février et novembre 2017, les Rencontres AGIPI ont eu pour thème « Horizon 2030 : comment maintenir son niveau de vie ». Elles se sont déroulées à Paris, Marseille, Strasbourg, Toulouse et Nantes. L’économiste Pierre Sabatier et le sociologue Serge Guérin ont participé à ces conférences débats qui s’appuyaient sur une étude PrimeView[44] parue en février 2018 et posant la question suivante : « L’allongement de notre espérance de vie s’accompagnera-t-il d’un déclin de notre niveau de vie au-delà d’un certain âge ? ».
  • Entre juin 2018 et mai 2019, AGIPI a organisé, avec l’incubateur de start-ups INCO, des rencontres à Lyon, Nantes, Bordeaux, Paris et Marseille sur le thème « Entrepreneuriat et travail indépendant : engouement éphémère ou mouvement de fond ?»[45],[46]. Des intervenants comme Guillaume Gibault, fondateur du Slip français, Axelle Lemaire, ancienne Ministre et associée au cabinet Roland Berger, l’essayiste Gaspard Koening, l’économiste Nicolas Bouzou ou les entrepreneuses Rania Belkahia et Alix Poulet ont participé aux tables rondes qui ont eu lieu à cette occasion.
  • Le 28 janvier 2020, AGIPI organise une table ronde sur la thématique de l'entrepreneuriat et du travail indépendant au Palais des Beaux Arts de Lille[47].

Le Prix AGIPI modifier

En 2018, AGIPI a lancé un prix à destination des entrepreneurs et indépendants : « Génération entrepreneurs, Prix AGIPI pour un monde durable »[48]. Lancé dans plusieurs grandes villes, le Prix AGIPI récompense une start-up locale engagée sur le plan social ou environnemental et dont le modèle économique est viable. L’association reçoit et étudie les dossiers et présélectionne d’abord 8 start-ups pour chaque ville. Un jury désigne ensuite 4 finalistes qui sont invités à présenter leur concept à l’occasion des Rencontres AGIPI. Le lauréat du Prix AGIPI est choisi par le public de la Rencontre.

Lauréats des éditions 2018 / 2019 :

  • Juin 2018 à Lyon : Docariv[49]
  • Novembre 2018 à Nantes : Les Lunettes de Louisette
  • Janvier 2019 à Bordeaux : Circouleur[50]
  • Avril 2019 à Paris : Meet my Mama
  • Mai 2019 à Marseille : Beelife
  • Décembre 2019 à Toulouse : Drive tout nu[51]
  • Janvier 2020 à Lille : Poly-Dtech[52]

Récompenses modifier

L’association a reçu des récompenses de la presse et les organismes spécialisés :

  • Oscars décernés par le mensuel Gestion de Fortune[53],[54],[55]
  • Labels d’excellence par les Dossiers de l’Epargne[56],[57],[58],[59]
  • Offres sélectionnées par Good Value For Money[60]
  • Trophées du Revenu, décernés par l’hebdomadaire Le Revenu[61]
  • Label Excellence décerné par Les Dossiers de l'épargne[15]

Notes et références modifier

  1. « Forte croissance en 2020 pour Agipi »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur tribune-assurance.fr, .
  2. a b et c
     
  3. « Statut d'AGIPI - Juin 2014 », sur agipi.com.
  4. Agipi fête officiellement le 500 000e adhérent de son association d'assurés
  5. « 500 000 adhérents aux garanties d'AGIPI en cas d'arrêt de travail, d'incapacité, d'invalidité, de dépendance, et de remboursement de frais de santé »
  6. « François Pierson, successeur de Claude Fath à la présidence de l’AGIPI », sur argusdelassurance.com, .
  7. « Annexe au Journal Officiel de la République française lois et décrets », sur journal-officiel.gouv.fr, .
  8. « Chiffres clés »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur agipi.com.
  9. « Nouvelle identité visuelle pour Agipi », sur argusdelassurance.com, .
  10. « Analyse du contrat le CLER Version 2017 d’AGIPI », sur news-assurances.com, .
  11. « AGIPI crée son laboratoire dédié aux travailleurs indépendants et aux entrepreneurs », https://www.tribune-assurance.fr,‎ (lire en ligne)
  12. « Marseille : Kedge et Agipi lancent une chaire sur le travail indépendant et l’entrepreneuriat », https://www.laprovence.com,‎ (lire en ligne)
  13. « Prévoyance : Agipi complète son contrat Madelin pour les nouveaux entrepreneurs », https://www.argusdelassurance.com/,‎ (lire en ligne)
  14. « Constance de Poncins présente AGIPI sur BFM Business », sur prixagipi-mondedurable.agipi.com, .
  15. a et b « Nos labels », sur lesdossiers.com.
  16. a et b « FAR PER, nouveau plan d’épargne retraite de l’association AGIPI », https://www.esteval.fr,‎ (lire en ligne)
  17. a et b « BFT IM et AGIPI, partenaires dans l’innovation », https://presse.credit-agricole.com,‎ (lire en ligne)
  18. « Agipi Grandes Tendances : le choix tactique de l'équipe de gestion »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur agipi.com.
  19. « Agipi diffuse une série documentaire sur l’épargne », https://www.tribune-assurance.fr/,‎ (lire en ligne)
  20. « Covid-19 : Agipi augmente le montant des sommes allouées à son fonds de soutien », sur argusdelassurance.com, .
  21. « COVID-19 : MERCI POUR VOTRE SOUTIEN ! », sur Institut Pasteur.
  22. « Poly-Dtech, start-up gagnante de l’étape lilloise du Prix AGIPI », sur prixagipi-mondedurable.agipi.com, .
  23. Agipi, « Récompenses prévoyance santé », Communiqué de Presse,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  24. « Un contrat de prévoyance assure maintenant contre les violences conjugales », sur capital.fr, .
  25. « Violences conjugales : pour la première fois, un contrat de prévoyance assure aussi contre ce risque », sur leparisien.fr, .
  26. « AGIPI obtient le Label Relance pour son UC Agipi Régions Solidaire »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur boursedirect.fr, .
  27. Le Point n°2438 du 23 mai 2019
  28. « Agipi multiplie les initiatives ESG : environnement, social, gouvernance » (consulté le ).
  29. « Agipi élargit le champ d’investissement de sa gamme épargne-retraite » (consulté le ).
  30. « Une UC « neutre en carbone » dans les contrats Agipi », sur argusdelassurance.com, .
  31. (en) Bryan Adkins,, « Kasigau corridorr Redd+ project presentation », Présentation,‎ (lire en ligne)
  32. Site Assurance-vie AGIPI
  33. Agipi : Claude Fath passe le relais
  34. « ADIS : qui sommes-nous ? ».
  35. a et b « Gouvernance AGIPI »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur agipi.com.
  36. « AGIPI crée son laboratoire dédié aux travailleurs indépendants et aux entrepreneurs », https://www.tribune-assurance.fr/,‎ (lire en ligne)
  37. « 1er Baromètre de la prise de risque des entrepreneurs et indépendants AGIPI OpnionWay ».
  38. « 1er Baromètre AGIPI OpinionWay de la prise de risque des indépendants et des entrepreneurs », https://www.tribune-assurance.fr,‎ (lire en ligne)
  39. « 2e Baromètre de la prise de risque des entrepreneurs et indépendants AGIPI OpinionWay ».
  40. « Le risque d’entreprendre, comment bien se préparer ? », http://www.dynamique-mag.com,‎ (lire en ligne)
  41. « Baromètre de la prise de risque des entrepreneurs et indépendants » (consulté le ).
  42. « Les entrepreneurs sont conscients des risques financiers, mais peu des autres » (consulté le ).
  43. « Les indépendants anticipent moins les risques extra-professionnels [Baromètre AGIPI Opinion Way] », http://veille.infometiers.org/,‎ (veille.infometiers.org/dossier_thematique/donnees-economiques-et-conjoncture/actualite/les-independants-anticipent-moins-les-risques-extraprofessionnels-barometre-agipi-opinion-way.html#.XsPen25uJPZ)
  44. « Etude prime View : HORIZON 2030 : COMMENT MAINTENIR SON NIVEAU DE VIE ? » (consulté le ).
  45. « Les Rencontres AGIPI au MUCEM », L'Economie en Provence,‎ (lire en ligne)
  46. « AGIPI lance Génération entrepreneurs, Prix AGIPI pour un monde durable » (consulté le ).
  47. « Table-ronde Entrepreneuriat et travail indépendant : engouement éphémère ou mouvement de fond ? », sur prixagipi-mondedurable.agipi.com, .
  48. « Constance de Poncins présente AGIPI sur BFM Business » (consulté le ).
  49. GUILLAUME BOUVY, « Docariv, la plateforme lyonnaise en ligne d’urgences à domicile », Usine Digitale, (consulté le ).
  50. « PRIX DURABLE POUR CIRCOULEUR », La Vie Economique n° 2339,‎ (lire en ligne)
  51. « Toulouse: Le premier «Drive tout nu» ouvre ses portes, pour des courses zéro déchet », https://www.20minutes.fr,‎ (lire en ligne)
  52. « Poly-Dtech : des nanoparticules toujours plus brillantes », https://www.chercheurs-entrepreneurs.com,‎ (lire en ligne)
  53. « Résultats des Oscars 2017 Gestion de Fortune », Gestion de Fortune,‎ (lire en ligne, consulté le )
  54. « Résultats des Oscars 2016 Gestion de Fortune », Gestion de Fortune,‎ (lire en ligne, consulté le )
  55. « Oscars de l’Assurance Vie 2016 : le palmarès », Gestion de Fortune,‎ (lire en ligne, consulté le )
  56. « Les Dossiers de l'épargne », sur www.lesdossiers.com.
  57. « Palmarès des Dossiers de l'Epargne », sur comparateur-retraite-loi-madelin.lesdossiers.com.
  58. Les Dossiers de l’Epargne, « Le contrat de retraite loi Madelin FAR de AGIPI comparé aux autres contrats de retraite loi Madelin du marché », sur comparateur-retraite-loi-madelin.lesdossiers.com.
  59. « Palmarès 2015 des Dossiers de l'Epargne », sur assurance-pret.lesdossiers.com.
  60. « Offres sélectionnées par GVFM », sur Good Value for Money.
  61. Henri Réau, « Rendements de l'assurance vie : un bilan 2017 bien meilleur que prévu », Le Revenu,‎ (lire en ligne, consulté le )

Lien externe modifier