Arthur Weil

rabbin français

Arthur Ephraïm Weil dit Arthur Weil (, Hatten, Bas-Rhin, Alsace-, Riehen, Bâle, Suisse), rabbin de Bischheim de 1915 à 1925 puis de 1926 à 1956, de Bâle, en Suisse[1].

Arthur Weil
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
BâleVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Vue de la sépulture.

Biographie modifier

Arthur Weil est né le [2], à Hatten, Bas-Rhin, Alsace[3].

Il est le fils de Kalman Kalonimus Weil et de Barbe Blandine Weil[4]. Kalman Kalonimus Weil dit "Callmann Weil" , commerçant, est né le à Hatten, Bas-Rhin, Alsace[5]. Barbe Blandine Weil (Loew) est née le à Oberbronn, Bas-Rhin, Alsace[6].

Il est le beau-frère du rabbin Robert Brunschwig. Arthur Weil épouse Gabrielle Brunschwig, d'Altkirch, en 1912. Robert Brunschwig et Arthur Weil avaient étudié ensemble à Berlin. Robert Brunschwig présente sa sœur à Arthur Weil[7],[8]. En 1920, Arthur Weil officie à Strasbourg au mariage de Robert Brunschwig avec Lucie Meyer, à l'Hôtel Continental de Strasbourg[8].

Études modifier

Arthur Weil passe son baccalauréat à Hatten.

Il obtient son diplôme de rabbin au Séminaire rabbinique Hildesheimer à Berlin en 1906.

Paris modifier

Il enseigne à la Synagogue Adas Yereim, synagogue orthodoxe non-consistoriale, située au 10, rue Cadet, dans le 9e arrondissement de Paris, de 1908 à 1911.

Alsace modifier

Il dirige l'école religieuse de la communauté de Strasbourg de 1912 à 1925 et de 1915 à 1925[9] Arthur Weil est rabbin de Bischheim et responsable de l’enseignement religieux de Strasbourg. Le rabbin Abraham Deutsch lui succède, en 1926.

Rabbin de Bâle modifier

 
Assiette pour le hallah, dédié au rabbin Arthur Weil, dans la collection du Musée juif de Suisse.

De 1926 à 1956, Arthur Weil est le rabbin de Bâle, en Suisse.

En 1928, il fait paraître Contes et légendes d'Israël dont le rabbin Jacquot Grunewald dit « qu'il fut le livre de chevet de nombre d'enfants juifs en France pendant une période difficile de leur histoire » [la Seconde Guerre mondiale][10].

Œuvres modifier

  • Arthur Weil, Contes et légendes d'Israël. Fernand Nathan, illustrations de Kuhn Regnier, 1927[11]
  • Arthur Weil, Histoire sainte illustrée à l’usage de la jeunesse israélite. Goldschmidt, Basel 1944
  • (de) Arthur Weil, Aus Ernster Zeit, Buchdruckerei Brin,
  • (de) Arthur Weil, Zwischen Gola und Medina, Brin,

Bibliographie modifier

  • Jacques Picard. La Suisse et les juifs, 1933-1945: antisémitisme suisse, défense du judaïsme, politique internationale envers les émigrants et les réfugiés. Traduction d'Ursula Gaillard. Editions d'en bas, 2000. (ISBN 2829002458), (ISBN 9782829002458)
  • (en) Sarah Wobick-Segev. Homes Away from Home: Jewish Belonging in Twentieth-Century Paris, Berlin, and St. Petersburg. Stanford Studies in Jewish History and Culture. Stanford University Press, 2018. (ISBN 1503606546), (ISBN 9781503606548)

Arthur Weil et Karl Barth modifier

En 1943, Arthur Weil exprime sa reconnaissance pour les prises de positions politiques de Karl Barth[12].

Distinctions modifier

Notes et références modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier