Arthur Vierendeel

Arthur Vierendeel
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait d'Arthur Vierendeel
Naissance
Louvain, Belgique
Décès
Uccle, Belgique
Nationalité Belge
Pays de résidence Belgique
Diplôme
Ingénieur des arts, des manufactures, du génie civil et des mines (Université Catholique de Louvain, 1869)[1]
Profession
Ingénieur Civil
Autres activités
Distinctions
Prix du Roi, 1889

Arthur Vierendeel, né le à Louvain et mort le (à 88 ans) à Uccle, est un ingénieur en génie civil et professeur d'université belge.

BiographieModifier

Arthur Vierendeel obtient une maîtrise en ingénierie en 1874 à l'Université catholique de Louvain. Son mémoire intitulé Cours de stabilité des constructions (1889) a fait référence durant plus de 50 ans.

Son premier pont, le pont du Waterhoek, a été construit à Avelgem en 1902 sur l'Escaut. La construction de ce pont devint célèbre grâce au roman de Stijn Streuvels De Teloorgang van de Waterhoek.

Durant les Première et Seconde Guerres mondiales, beaucoup de ponts Vierendeel ont été détruits, quelques-uns ont réchappés à la destruction et d'autres ont été reconstruits.

Le principe des structures dites Vierendeel a été appliqué à New York pour le World Trade Center, une construction similaire aux treillis mais avec des barres soudées.

PublicationsModifier

  • Arthur Vierendeel, L'architecture métallique au XIXe siècle et l'exposition de 1889, à Paris, Bruxelles, Librairie scientifique, industrielle et agricole E. Ramlot, , 99 p. (lire en ligne)
  • Arthur Vierendeel, La construction architecturale en fonte, fer et acier, Louvain, Uystpruyst, , 879 p. (lire en ligne)
  • Stabilité des Constructions (8 vol.), éd. A. Uystpruyst, Louvain et Paris . 1901-1920
  • Esquisse d'une histoire de la technique (2 vol.), éd. Vromant et Cie, 1921

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Verswijser, K., De Meyer, R., Denys, R., De Kooning, E., The Writings of Belgian Engineer Arthur Vierendeel (1852-1940) : Homo Universalis or Contemporary Propagandist ?, Proceedings of the Third International Congress on Construction History, 2009, Cottbus.

Liens externesModifier