Arquennes

section de Seneffe, Belgique

Arquennes
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Soignies
Commune Seneffe
Code postal 7181
Zone téléphonique 067
Démographie
Gentilé Arquennais(e)
Population 2 456 hab. (01/01/2006)
Densité 164 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 34′ nord, 4° 16′ est
Superficie 1 502 ha = 15,02 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Arquennes
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Arquennes
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Arquennes

Arquennes est une section de la commune belge de Seneffe, située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

HistoireModifier

OriginesModifier

Arquennes est un très ancien village du Roman Païs de Brabant, relié à la province de Hainaut depuis le et actuellement membre de l’entité de Seneffe. En 1125, elle était orthographiée Arkenna, en 1137 : Archenne et en 1147 : Arken jusqu’en 1827[réf. nécessaire]. De même, pays de la pierre, on y a détecté 20 marques de maîtres de carrière, datant de 1580 à 1759 et leur importante corporation a porté chez nous et à l’étranger, le renom d’Arquennes. D’anciennes carrières ont été remblayées et d’autres ont été inondées naturellement contribuant ainsi à la variété de l’important potentiel touristique.

Arquennes conserve des traces extrêmement anciennes d'occupation humaine, du Paléolithique jusqu’à l'Âge du Bronze, sans compter des villas romaines et un cimetière franc. Elle faisait jadis partie du Roman Païs de Brabant et a été incorporée au Hainaut en 1800.

En 1917, elle fut traversée par l'armée allemande.

La fontaine Rêve de pierre rêve d'eau sise sur la Grand-Place témoigne du passé carrier de la région.

 
La fontaine "Rêve de Pierre Rêve d'eau" témoigne du passé carrier de la région.
 
Le pont tournant à l'entrée d'Arquennes qui enjambe l'ancien canal Charleroi-Bruxelles

PatrimoineModifier

  • Ancien prieuré-ferme de Rennisart, avec son corps de logis des XVIIe siècle et XVIIIe siècle[1].

CélébritésModifier

  • Philippe Demoulin († ), le dernier survivant des combattants de la révolution belge de 1830 qui mènera à l'indépendance de la Belgique, y est mort et y est enterré.

Entente Sportive Arquennes - FamilleureuxModifier

En , le Royal Football Club Arquennais, fondé en 1949, fusionne avec le S.C. Familleureux.

L'Entente Sportive Arquennes - Familleureux est ainsi créée.

Une école des jeunes est mis en place en , mais disparait au bout de quelques mois, suivit du club principal. Arquennes et Familleureux se retrouvent ainsi sans club depuis 2014.

Notes et référencesModifier

  1. Joseph Delmelle, Abbayes et beguinages de Belgique, Rossel Édition, Bruxelles, 1973, p. 61.