Armand-Emmanuel-Charles Guignard de Saint-Priest

homme politique français
Armand Charles Emmanuel Guignard, comte de Saint-Priest
Fonctions
Pair de France
Pair de France
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Famille
Famille Saint-Priest (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Conjoint
Enfants
Alexis de Saint-Priest
Emmanuel de Saint-Priest (d)
Olga de Saint-Priest (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
Legion Honneur Chevalier ribbon.svg chevalier de la Légion d'honneur
Order of Saint Anne Ribbon.PNG Ordre de Sainte-Anne 1re classe
Armes de la famille des saint priest sur l'ancien consulat français à istanbul.jpg
Blason

Armand-Emmanuel-Charles Guignard, comte de Saint-Priest est un noble et homme politique français né le à Constantinople (Turquie) et décédé le à Paris.

Armes de la
famille Guignard de Saint-Priest
Devise :
"Fort et Ferme".

BiographieModifier

La famille Guignard de Saint-Priest était une ancienne famille noble du Dauphiné connue depuis la fin du XIIIe siècle (Jean de Guignard, Eyr., sgr. d’Arbonne et d’Oncy dénombra noblement en 1543 ; Jacques de Guignard, Chr., président au Parlement de Metz, prévôt des marchands de Lyon en 1654 fut titré vicomte de Saint-Priest en 1653, par lettres patentes du roi Louis XIV[1].

Deuxième fils de François-Emmanuel Guignard, comte de Saint-Priest, il suit son père en émigration et entre au service de la Russie, devenant gouverneur d'Odessa.

Il avait épousé la Princesse Sophie Galitzine, de la deuxième plus grande maison princière de Russie.

Il devient comte de Saint-Priest à la mort de son frère ainé Guillaume Emmanuel Guignard de Saint-Priest en 1814 des suites de ses blessures reçues à la bataille de Reims. Revenu en France sous la Restauration, il devient pair à titre héréditaire en 1822 et le reste jusqu'en 1848, ayant prêté serment à la Monarchie de Juillet. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur le 19 aout 1824[2].

DistinctionModifier

  chevalier de la Légion d'honneur[2]  Ordre de Sainte-Anne 1re classe

Notes et référencesModifier

  1. Jougla de Morenas, Grand Armorial de France, tome 4, pages 249 à 250.
  2. a et b Base Léonore : dossier de la Légion d'honneur d'Armand Emmanuel Charles, comte de Saint-Priest

SourceModifier

« Armand-Emmanuel-Charles Guignard de Saint-Priest », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]

Articles connexesModifier

Liens externesModifier