Armageddon

lieu symbolique du combat final entre le Bien et le Mal

Armageddon ou Armaguédon (de l'hébreu : הַר מְגִדֹּו / har M'giddo, transcrit Ἁρμαγεδών / Harmagedốn en grec) est le nom du lieu de la bataille entre les rois de la Terre et le Dieu Tout-Puissant dans le texte de l'Apocalypse.

Destruction du Léviathan — une des multiples figures bibliques désignant Satan, gravure de Gustave Doré, 1865.

Ce terme scripturaire, qui peut se traduire par « montagne de Megiddo », est mentionné une seule fois sous cette forme dans le dernier livre du Nouveau testament : l'Apocalypse, au chapitre 16, verset 16. En utilisant ce terme, l’auteur fait allusion au lieu historique du tell de Megiddo, une colline de 21 mètres, dans la vallée de Jezreel en Palestine, lieu stratégique de batailles décisives de l'histoire du royaume de l’Israël antique. Dans l’imaginaire collectif ce nom peut aussi désigner le lieu du combat final entre le Bien et le Mal à la fin du monde[réf. nécessaire], lors de la parousie de Jésus-Christ.

GraphiesModifier

Parmi les traductions de la Bible, on trouve différentes graphies :

  • Harmaguédon dans Segond, Neuchâtel et la Nouvelle édition de Genève ;
  • Armaguédon dans la bible catholique Crampon ;
  • Armagédon dans la bible Darby ;
  • Armageddon dans Martin et Ostervald.

Histoire et étymologieModifier

En 609 av. J.-C., le roi Josias du « royaume du Sud » (le royaume de Juda) est vaincu et tué sur la colline fortifiée de Megiddo (Har Megiddo) par le pharaon Nékao II. Cette défaite, alors que le Dieu des défenseurs de Megiddo était censé les protéger, est ressentie comme une catastrophe, et c'est en son souvenir que le terme « Armageddon » est ensuite employé pour qualifier une destruction totale.

Ce terme est un hapax : il n'apparaît qu'une fois dans la Bible, dans le livre de l'Apocalypse (Ap 16,16), qui en parle comme d'un événement à venir : « Ils les rassemblèrent au lieu-dit, en hébreu, Harmagedôn. »

Le « rassemblement des rois de la Terre » annoncé en ce lieu est un résultat du déversement des sixième et septième coupes, les dernières plaies qui mèneront à son terme « la fureur de Dieu » (Ap 16:16).

Langage courantModifier

Ce mot est utilisé pour désigner des batailles catastrophiques, éventuellement d'ampleur planétaire, et, au sens de bataille finale, celle dont l'issue donnera la victoire définitive. Ainsi, désigner une bataille à venir comme un Armageddon, c'est sous-entendre que perdre cette future bataille, c'est perdre la guerre.

Dans la fictionModifier

Le terme « Armageddon » a été fréquemment repris dans la culture contemporaine (voir la page d'homonymie).

Dans la série d'animation Beyblade Metal Fury, Armageddon est aussi le nom de l'attaque la plus puissante de Nemesis, dieu de la Destruction. Cette attaque porte bien son nom, puisqu'elle détruit tout sur son passage.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Manichéisme