Arie

région de l'est de l'empire Perse
Arie
Description de l'image Achaemenid Empire En.svg.
Informations générales
Capitale Artacoana jusque 330 av. J.-C.
Alexandrie d'Arie jusqu'au IIIe siècle
Religion Zoroastrisme, manichéisme
Histoire et événements
v.  530 av. J.-C. Création de la satrapie
IIIe siècle Conquête par l'Empire kouchan

L'Arie (en grec ancien : Areia ou Aria, en latin : Aria, en persan : Haraiva et en avestan : Haraeuua) est une satrapie de l'Empire perse achéménide. Elle est située au nord de la Drangiane et au sud-est de la Parthie. Elle correspond à la partie orientale du Khorāsān Iranien et à la région de Hérat en Afghanistan actuel. Elle borde principalement la vallée de l'Hari (Arios ou Areios en grec) qui, dans l'Antiquité, est considérée comme particulièrement fertile et riche en vin. La capitale du temps des Achéménides est Artacoana.

L'Arie est conquise par Alexandre le Grand en 330 av. J.-C. qui y fonde la ville d'Alexandrie d'Arie (Hérat actuel). Satibarzanès, le satrape d'Arie, se révolte en suivant le parti de Bessos après avoir s'être soumis. Alexandre envoie alors deux corps d'armée, dont l'un est vaincu, pour venir à bout de la résistance.

Article connexeModifier