Ouvrir le menu principal

Apigné

établissement humain en France
Ne doit pas être confondu avec Acigné.

Apigné
Apigné
Maison éclusière près des étangs d’Apigné.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Rennes
Canton Canton de Rennes-Sud-Ouest / Mordelles
Intercommunalité Rennes Métropole
Commune Rennes / Le Rheu
Code postal 35000 / 35650
Code commune 35238 / 35240
Géographie
Coordonnées 48° 05′ 53″ nord, 1° 44′ 51″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 15.svg
Apigné

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 15.svg
Apigné

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Apigné

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Apigné

Apigné est un hameau situé le long de la Vilaine entre Rennes (quartier Cleunay - Arsenal-Redon, sous-quartier de la Prévalaye) et Le Rheu.

GéographieModifier

On trouve d’anciennes sablières le long de la Vilaine.

Étangs d'ApignéModifier

C’est aux étangs d’Apigné que la Flûme et le Blosne se jettent dans la Vilaine.

La baignade et les autres activités nautiques y sont régulièrement interdites en raison de la prolifération de cyanobactéries, comme en 2016[1] ou en 2017[2]. Les étangs d'Apigné étant le plus proche lieu de baignade de Rennes[3], la municipalité prend des mesures pour tenter de limiter ces proliférations, notamment avec l'aide des chercheurs de l'université Rennes 1, comme l'arrachage de certaines plantes ou la mise en place d'un aérateur pour brasser l'eau[4].

ToponymeModifier

Le toponyme est surtout connu pour les étangs d’Apigné et ses plages ainsi que pour le moulin d’Apigné[5],[6].

Le château d’Apigné, construit à la fin du XIXe siècle[7] se trouve sur la commune du Rheu, sur la rive droite de la Vilaine. Au Rheu, on trouve aussi un quartier pavillonnaire nommé les Landes d’Apigné.

 
Lavoir au pied de la tour d’Apigné (par Gernon, vers 1836).

Il a existé une tour d’Apigné le long de la Vilaine dans le centre de Rennes sur la deuxième enceinte des remparts de Rennes.

HistoireModifier

« La seigneurie d’Apigné, située sur la paroisse du Rheu, est très-ancienne. En 1268, Robert, seigneur d’Apigné, et Aurèle, sa femme, donnèrent à l’abbaye de Saint-Melaine de Rennes le lieu de la Boissardière, aujourd’hui la Heuzardière, près de leur château d’Apigné. Mais les moines de Saint-Melaine cédèrent cette terre aux chanoines réguliers de Rillé, qui s’y établirent.

[…]

En 1790, le prieuré d’Apigné consistait en la chapelle de Saint-Roch et Saint-Mathurin ; − une petite métairie d’environ 5 journaux de terre et 5 hommées de fauche ; − les deux tiers des dimes du trait d’Apigné, qui était le plus grand trait de la paroisse du Rheu ; − deux autres petites dimes en Guichen ; − une charretée de foin, etc. Le tout rapportait au prieur d’Apigné 795 liv. »

— abbé Amédée Guillotin de Corson, Pouillé historique de l'archevêché de Rennes[8]

« Ainsi, depuis 1990, le château d'Apigné a été rénové en hôtel 5 étoiles, mettant en avant la serre pour des réceptions de mariage aussi la rénovation et la mise en route de l'étang qui était asséché. »

[9]

 
Blason d’Apigné : « D’azur à neuf macles d’or, 3, 3, 3. »

RéférencesModifier

  1. Baptiste Galmiche, « Rennes (35) : baignade interdite dans les étangs d'Apigné », France 3 Bretagne,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juin 2017)
  2. « Rennes. Grand soleil mais drapeau rouge aux étangs d'Apigné », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 18 juin 2017)
  3. Camille Allain, « Chaleur: Où se baigner autour de Rennes ? Pas à Apigné... », www.20minutes.fr,‎ (lire en ligne)
  4. Julien Joly, « Chercheurs vs microalgues », Le Mensuel de Rennes,‎ , p. 22
  5. Notice no IA35027805, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  6. Notice no IA35000595, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  7. Notice no IA35046347, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  8. Amédée Guillotin de Corson, Pouillé historique de l'archevêché de Rennes, volume 2, 1880-1886, lire en ligne.
  9. « Le Château d'Apigné : Hotel 5 étoiles et restaurant gastronomique », sur Site du Château d'Apigné

Sur les autres projets Wikimedia :