Ouvrir le menu principal

Antonmaria Sauli

prélat catholique

Antonmaria Sauli
Image illustrative de l’article Antonmaria Sauli
Biographie
Naissance
Gênes, Drapeau de la République de Gênes République de Gênes
Décès
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Sixte V
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Ss. Santi Vitali, Gervasio e Protasio
Cardinal-prêtre de S. Stefano al Monte Celio
Cardinal-prêtre de S. Maria in Trastevere
Cardinal-évêque d' Albano
Cardinal-évêque de Sabina
Cardinal-évêque de Porto e Santa Rufina
Cardinal-évêque d' Ostia e Velletri
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Coprésident de la Congrégation pour la Propaganda Fide
Doyen du collège des cardinaux
Archevêque de Gênes
Évêque titulaire de Philadelphia in Arabia
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Antonmaria Sauli (né à Gênes , Italie, alors dans la République de Gênes, en 1541, et mort à Rome le ) est un cardinal italien du XVIe siècle et du début du XVIIe siècle. Il est l'oncle du cardinal Alfonso Visconti (1599) et du cardinal Girolamo Lomellini (1652). Autre cardinal de la famille est Bandinello Sauli (1511).

BiographieModifier

Sauli étudie à l'université de Bologne et à l'université de Padoue. Il est notamment référendaire au tribunal suprême de la Signature apostolique et nonce extraordinaire au Portugal. En 1585 il est nommé évêque titulaire de Philadelphia in Arabia et coadjutor, avec droit de succession, de l'archevêque de Gênes. Il succède en 1586.

Sixte V le crée cardinal lors du consistoire du . Le cardinal Sauli est vice-doyen et doyen du collège des cardinaux (1620). En 1622 il est nommé coprésident avec le cardinal Ludovico Ludovisi de la Congrégation pour la Propaganda Fide, fondé en 1622.

Le cardinal Sauli participe aux conclaves de 1590 (élection d'Urbain VII et de Grégoire XIV), de 1591 (élection d'Innocent IX) de 1592 (élection de Clément VIII), aux deux conclaves de 1605 (élection de Léon XI et de Paul V), au conclave de 1621 (élection de Grégoire XV) et de 1623 (élection d'Urbain VIII).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier