Antonio López Campillo

sociologue espagnol
Antonio López Campillo
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités

Antonio López Campillo, né à Algésiras en Espagne en 1925 et mort le [1], est un homme de sciences et un intellectuel espagnol.

Il a étudié la chimie à l'Université de Madrid, et fit un doctorat d'État en sciences physiques à l'Université de la Sorbonne à Paris, où il a étudié aussi la sociologie à l'École pratique des hautes études. Il a travaillé comme chercheur scientifique au Centre national de la recherche scientifique de 1957 à 1990.

De retour en Espagne, il est intervenu dans divers programmes de vulgarisation scientifique à la télévision -La isla del tesoro (L'ile au trésor), España, siglo XIX (Espagne du XIXe siècle), Cerebro y máquina (Cerveau et Machine)- et dans de nombreuses "tertulias" (discussions décontractées) à la radio et à la télévision. Il se présente comme "un piéton des principes du XXe siècle".

Outre de nombreux articles dans des revues prestigieuses, il a publié divers livres sur plusieurs sujets :

  • Cours accéléré d'athéïsme (Curso acelerado de ateísmo) (avec Juan Ignacio Ferreras). Version française : (ISBN 2-930-39004-2) (ISBN 978-2-930-39004-8). Éditeur : Tribord (), collection Flibuste, 80 pages
  • La ciencia como herejía (La science comme hérésie)
  • Clones, moscas, sabios (Clones, mouches, savants)
  • La caída de la casa Lenin (la chute de la maison Lénine)
  • A pesar de todo se mueve (Et pourtant elle tourne)
  • El genoma para peatones (Le génome pour les piétons)

Notes et référencesModifier

  1. « Le docteur Antonio López Campillo. », sur Ceci n’est pas un blog, (consulté le )

Liens externesModifier