Ouvrir le menu principal

Antoine Fagon

évêque français

Antoine Fagon
Biographie
Naissance
Paris (France)
Décès
Manoir de Kerango (Bretagne, France)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
par Louis Antoine de Noailles
Dernier titre ou fonction Évêque de Vannes
Évêque de Vannes
Évêque de Lombez

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason Antoine Fagon.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Antoine Fagon (né à Paris en 1665 et mort au manoir de Kerango en Plescop, Bretagne le ) fut évêque de Lombez de 1711 à 1719 puis évêque de Vannes de 1719 à 1742.

BiographieModifier

Antoine est le fils de Guy Crescent Fagon, premier médecin du roi Louis XIV de 1693 à 1715. Destiné à une carrière ecclésiastique il devient docteur en théologie en 1696. Il est doté en commande de l'abbaye de Saint-Méen en 1698, de l'abbaye de Bohéries en 1705 et de l'abbaye Notre-Dame de la Vieuville en 1706. Choisi comme évêque de Lombez le il est confirmé le et consacré le 22 mai suivant par Louis Antoine de Noailles. Dès 1714, il soutient le parti janséniste après la bulle Unigenitus.

Il est cependant désigné pour le diocèse de Vannes le et confirmé le . Il est député aux États de Bretagne en 1722. Dans son nouveau diocèse, il s'oppose à la majorité de son clergé et aux Jésuites à qui il n'accorde qu'une seule église pour leurs prêches et entre en conflit avec son vicaire général Jean-François-Louis Dondel (futur évêque de Dol). Il participe encore à l'assemblée générale du Clergé de 1740 et meurt dans son manoir épiscopal de Kerango le .

Lien externeModifier

BibliographieModifier