Antoine Bournonville

danseur, chorégraphe et maître de ballet français
Antoine Bournonville
Description de cette image, également commentée ci-après
Antoine Bournonville

Naissance
Lyon
Décès
Fredensborg
Activité principale danseur, chorégraphe,
maître de ballet
Années d'activité 1780-1823
Maîtres Jean-Georges Noverre
Descendants Auguste Bournonville
Famille Julie Bournonville (sœur)

Œuvres principales

Les Meuniers provençaux (1785)
Les Pêcheurs (1789)

Antoine Bournonville est un danseur, chorégraphe et maître de ballet français né à Lyon le [1] et mort à Fredensborg (Danemark) le .

Fils des comédiens Louis-Amable Bournonville et Jeanne Evrard, Antoine Bournonville étudie la danse avec Jean-Georges Noverre à Vienne, puis l'accompagne à Paris et à Londres avant d'être engagé en 1782 à Stockholm, comme premier danseur puis maître de ballet à la cour de Gustave III de Suède.

Quittant Stockholm en 1792, à la suite du meurtre du roi, il est invité au Ballet royal danois et s'installe à Copenhague. En 1816, il succède à Vincenzo Galeotti comme maître de ballet, poste qu'il occupera jusqu'en 1823. Ses ballets principaux sont Les Meuniers provençaux (1785) et Les Pêcheurs (1789).

Il est le père et le professeur d'Auguste Bournonville et le frère de Julie Bournonville.

Avec Louis Gallodier et Jean-Rémy Marcadet, il est l'un des principaux fondateurs du ballet en Scandinavie.

Notes et référencesModifier

  1. Lyon, paroisse Saint-Pierre-Saint-Saturnin, baptêmes, mariages et sépulture de 1760, vue 49.

Liens externesModifier