Jean-Rémy Marcadet

Jean-Rémy Marcadet

Naissance
Paris
Décès vers 1821
Suède
Activité principale danseur et chorégraphe
Maîtres Jean-Baptiste Dehesse
Conjoint Marie-Louise Anselme, dite Baptiste

Œuvres principales

Scènes principales

Jean-Rémy Marcadet (né à Paris en 1755) est un danseur et chorégraphe français qui fit essentiellement carrière en Suède.

Élève de Jean-Baptiste Dehesse, il est acteur et danseur en 1770 chez Audinot, au Théâtre de l'Ambigu-Comique[1], puis danse à Lisbonne d' à , avant d'arriver à Stockholm où il est engagé avec l'appui du baron Erik Magnus Staël von Holstein[2] et nommé premier danseur au Ballet royal suédois de 1778 à 1795.

Le , il épouse la première actrice de la troupe, Marie-Louise Anselme, dite Baptiste (1758-1804), fille de comédiens français. Le couple revient à Paris en , après la Terreur.

Avec Louis Gallodier et Antoine Bournonville, il est l'un des principaux fondateurs du ballet en Suède.

ChorégraphiesModifier

BibliographieModifier

  • Charlotta Wolff, « La musique des spectacles en Suède, 1770 – 1810 : opéra-comique français et politique de l’appropriation », Annales historiques de la Révolution française, no 379,‎ , p. 13-33 (lire en ligne).
  • (sv) Tomas Forser et Sven Åke Heed, Ny svensk teaterhistoria. 1, Teater före 1800, Hedemora, Gidlunds förlag, 2007.

RéférencesModifier

  1. « Marcadet, jean Rémy. Les Spectacles de la foire d'Emile Campardon (1877) », sur cesar.org.uk.
  2. Charlotta Wolff 2015.
  3. Fredrik Thomasson, « Moors in the Caribbean, Sámi in the Seraglio: Swedish Theatre and Slavery around 1800 », dans Modern Languages Open, n° 1, 2020, p. 1–19 [: https://doi.org/10.3828/mlo.v0i0.307 Lire en ligne].

Liens externesModifier